Comment acheter moins de vêtements ? Découvrez la garde-robe capsule

comment acheter moins de vêtements

À l’approche des soldes, j’aime bien vous donner quelques conseils pour vous aider à ne pas céder aux sirènes de l’hystérie ambiante. Mais cette fois, c’est un article un peu spécial. J’ai en effet proposé à Lucie, fondatrice du blog Lucie Minimalise, de vous expliquer comment acheter moins de vêtements.

Bien qu’amoureuse des jolies choses, Lucie dépense peu d’argent, et encore moins dans le shopping. Et pour cause, son blog parle de « minimalisme élégant » et de gestion budgétaire. Ça vous fait sourire ? Pourtant, se soucier de ses vêtements n’est pas si futile que ça : d’une, on passe la journée dedans, et de deux, c’est une des premières choses qu’on dit de nous.

Mais assez parlé, je laisse Lucie vous donner ses astuces pour faire moins de shopping, et vous détailler le concept de garde-robe capsule.

Cet article vous intéresse ? Vous aimerez aussi :

Être minimaliste, c’est quoi ?

lucie minimalise garde-robe capsule
Lucie, du blog Lucie Minimalise

En tant que minimaliste, j’ai envie de posséder peu. Juste l’essentiel. Il se passe quelque chose de magique quand on se lance sur le chemin de la dépossession. On désire s’entourer du meilleur pour soi. On y voit plus clair, on aiguise son goût, et on gagne du temps chaque matin en se préparant.

En souhaitant le meilleur pour nous même, on se dirige vers des objets, et donc des vêtements durables, aux matières premières de qualité.

Au revoir les matières synthétiques et les vêtements crées en série dans des quantités astronomiques. On prend le temps de sélectionner les pièces, de vérifier la composition, exclusivement en matières de naturelles si possible.

Le minimalisme est un art de vivre qui pousse à déposséder pour mieux se connaître. Il ne s’agit pas exclusivement de vivre dans des environnements épurés et blancs. C’est une démarche individuelle, alliant développement personnel et mode pour certains, écologie et décroissance pour d’autres, ou tout ça à la fois.

On peut être fan de mode et minimaliste, comme la célèbre youtubeuse Jenny Mustard. Le tout est de bien garder en tête qu’il n’y a pas de dualité. Dans la vidéo en lien, Jenny montre comment utiliser 3 vestes pour créer 12 looks différents.

La garde-robe capsule : l’astuce pour acheter moins de vêtements

acheter moins mais mieux vêtements

La garde-robe capsule permet de créer un maximum de tenues avec le minimum de pièces. Mais pour quoi faire ? Elle a de nombreux avantages :

  • Gagner du temps pour s’habiller le matin (et diminuer le stress de ne pas être à l’heure) ;
  • Avoir tous ses vêtements accessibles en un coup d’œil grâce à un dressing épuré ;
  • Posséder des habits qui nous vont et que l’on aime ;
  • Avoir plus confiance en soi en maîtrisant son style ;
  • Ne plus avoir le sentiment de « n’avoir rien à se mettre ».

Elle pousse donc à posséder le moins possible de vêtements et à se poser ces questions :

  • Qu’est-ce que je mets vraiment ?
  • Depuis quand je n’ai pas porté ce trench ?
  • Est-ce que j’ai vraiment besoin de tous ces sacs à mains ?
  • Elles ne sont pas un peu démodées ces chaussures pointues ?
  • Ai-je déjà fait la liste de ce dont j’ai vraiment besoin ?
  • Pourquoi est-ce que je fais du shopping ?
  • Est-ce que j’aime mon style ?
  • Est-ce que j’ai confiance en moi dans mes tenues ?

Le shopping est souvent un acte compulsif. La garde-robe capsule invite à choisir ses vêtements en conscience et de manière réfléchie.

Comment créer sa garde-robe capsule ?

Voici 5 conseils pour créer sa garde-robe capsule, et apprendre à dépenser moins tout en étant mieux habillé !

faire moins de shopping

1. Choisir des couleurs qui se marient

Dans mon dressing j’ai 6 couleurs dominantes : le noir, le bleu, le gris, le bordeaux, le marron et le kaki.

En matière d’élégance, l’une des premières règles est d’éviter les couleurs trop fortes ou les pièces bariolées comme les écharpes multicolores ou les collants bleus, verts ou rouges.

Elles n’iront pas avec l’ensemble de votre garde-robe. Ce genre de pièces servent de temps en temps, pour une tenue bien précise. C’est le contraire de la garde-robe capsule, qui elle, est multifonctions.

2. Garder entre 30 et 60 pièces

Vous connaissez peut-être le projet 333 de Courtney Carver, célèbre minimaliste. Elle a créé sa propre méthode d’organisation de son vestiaire minimaliste : 33 pièces pour 3 mois.

33 vêtements c’est-à-dire, habits, accessoires, bijoux et chaussures. Ne sont pas inclus : les sous-vêtements et tenues de sport / bricolage.

En faisant cela, elle gagne une place considérable dans son dressing, elle optimise son nombre de tenues et diminue sa consommation de vêtements.

Elle a trouvé l’équilibre avec 33 pièces. Personnellement, j’en possède 51 cette saison. Mon style de vie me pousse à sortir régulièrement, je n’ai pas envie de porter la même robe à chaque soirée. En faisant le plus de tri et en me posant les bonnes questions, c’est l’équilibre que j’ai trouvé.

essentiels garde-robe
Les essentiels d’une garde-robe selon Lucie

3. Ne porter que les vêtements qui nous vont

Quand je fais des coachings désencombrement et relooking, le plus compliqué pour mes clientes est de se séparer de pièces « coup de cœur » qui ne leur vont pas. Pourquoi ? Car elles ont dépensé, parfois plus que de raison.

À quoi cela sert de garder ces pièces, à part vous rappeler que vous avez dépensé pour rien ? Ça arrive, il n’y a pas de quoi culpabiliser. Il faut simplement tenter de les vendre, au mieux, ou de s’en séparer grâce au don. Afin de passer à autre chose.

Pour bien choisir ses vêtements, il suffit de connaître sa morphologie, et de penser à comment on se sent dedans.

  • Est-ce que je dois remonter mon jean constamment car sa forme taille basse me découvre le dos dès que je m’assois ?
  • Est-ce que je supporte la laine de ce pull ?
  • Est-ce que je porte ces jolis escarpins qui me font tant mal aux pieds ?
  • Est-ce que je mets ce chapeau que je trouvais si beau sur le mannequin H&M mais que je n’assume pas dans la rue. ?

Ne gardez que ce que vous portez : débarrassez-vous du superflu.

4. Ne conserver que les vêtements en matières naturelles

Les matières synthétiques sont souvent fragiles et retiennent notre transpiration. Elles ne sont malheureusement pas thermorégulatrices, nous tiennent souvent chaud l’été et froid l’hiver.

Privilégiez les mélanges de matières nobles : le tombé sera plus beau et votre allure plus chic. Ces pièces sont plus chères, certes, mais tellement intemporelles : vous les garderez beaucoup plus longtemps. C’est pourquoi j’aime mieux parler d’investissement que de dépenses.

D’autres critères entrent bien sûr en compte, comme l’impact environnemental et social de la fabrication, l’éthique… Pour en savoir plus sur les matières textiles, cliquez sur l’image ci-dessous !

acheter vêtements matières naturelles
Les matières textiles, par Manon du blog Happy New Green

Aujourd’hui par exemple, je porte les jupes longues en laine des années 80 de ma tatie et le sac à main en cuir marron de ma grand-mère. Mais si vous n’avez pas de pièces vintage héritées de votre famille, Vinted regorge de pépites à petits prix.

5. Créer sa garde-robe en s’inspirant

Quand le tri est fait, il est important de faire un bilan de ce qui nous reste. Si l’inspiration ne vient pas, je vous conseille d’utiliser Pinterest et de regarder différentes tenues.

Une fois que vous aurez la liste des vêtements que vous gardez, et de vos inspirations, il ne vous restera plus qu’à composer vos tenues. Vous pouvez imaginer des tenues pour 10 jours de travail, 3 tenues de soirées et 2 tenues pour le week-end en y incluant manteau, veste et accessoires.

Éviter les soldes et le shopping grâce à la garde-robe capsule

Vous l’avez compris, vous aurez peut-être besoin d’acheter quelques pièces pour composer la garde-robe capsule parfaite. Mais comment le faire efficacement, sans craquage inutile, et si possible en piochant dans la mode éthique ?

Mon premier conseil est ne pas faire de shopping tant que vous n’avez pas fait de tri de votre dressing. La seule raison pour laquelle vous devez faire les magasins est d’avoir besoin de pièces spécifiques, qui vous aideront à rester focalisé.

Pour résumer :

  1. Faites le tri de votre dressing ;
  2. Dressez la liste de ce dont vous avez besoin ;
  3. Préparer votre shopping en sélectionnant les magasins à l’avance.

Cela ne vous rendra pas plus heureux de dépenser durant les soldes. Il y a du monde, les promotions poussent à acheter des vêtements dont nous n’avons pas besoin. L’expérience n’est pas qualitative et ne changera pas positivement votre vie.

éviter soldes moins dépenser

Prenez plutôt ce temps, ces 3 heures de shopping pour savoir vraiment ce que vous voulez porter, si vous aimez vos tenues, comment le minimalisme et la garde-robe capsule peuvent vous aider à gagner en confiance en vous.

Pour commencer, essayez de faire cela pour une valise de week-end. Essayez d’emmener le minimum d’affaires pour réaliser le maximum de tenues.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon article sur ma robe capsule printemps été. Et si l’aventure du minimalisme vous tente, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram et sur Facebook. Je suis reconnaissante d’avoir eu page blanche pour écrire sur le joli blog d’Anaelle. Merci pour sa confiance. J’espère du fond du cœur que je vous ai apporté des conseils. Je lirai vos commentaires avec attention.

  • 188
    Partages
Anaelle
Blogueuse engagée. Écologie, société et autodérision.

7 Responses

  1. Hélène dit :

    Cet article est magique ! Merci

  2. Niera dit :

    Hello ! Moi aussi, actuellement, j’essaye d’apporter un peu de changement pour 2019. J’ai commencé petit à petit à réduire mes vêtements, au lieu de le faire d’un coup, ça m’a vachement aidé.

  3. Marchand dit :

    Je trouve l’idée géniale, merci des conseils! Pourquoi ne pas s’y mettre effectivement… j’y pense j’y pense !

  4. Claudine dit :

    Idées et conseils très utiles. Merci!
    Un bémol toutefois par rapport au fait de privilégier les fibres naturelles par rapport aux fibres chimiques: la fabrication de la laine et du cachemire est peut-être moins polluante que que les fibres chimiques, mais comme pour l’alpaga, le mohair et l’angora, les animaux qui produisent ces fibres (moutons, chèvres, lapins angora, lama) sont souvent élevés dans des condition désastreuses, sont blessés, mutilés pendant la tonte, non soignés,… Et tout ça pour la rentabilité.

    Il existe des élevages respectueux de l’animal. Pour les achats de vêtements, il faudrait privilégier ces entreprises qui respectent à la fois l’environnement et l’animal, avec le logo bio par exemple… Il aurait été bien de le faire ressortir dans votre article

  5. AURELIE dit :

    Merci pour votre article.
    Maman de 4 enfants, travaillant, étant dans une démarche plus responsable pour la planète, et ne voulant pas se prendre la tête le matin, je vais grandement suivre vos conseils!
    Ca fait du bien cette aide!

  6. Dorine Le Chapelain dit :

    Coucou ! Merci pour cet article très inspirant. Je suis au balbutiement d’une transition « green » (j’ai commencé par la cosmétique, puis ma cuisine, désormais végétarienne je souhaite m’attaquer au dressing !) Je vais faire un gros tri dans ma garde robe, j’ai déjà listé les boutiques éthiques/bio pour mes futurs achats… You give me motivation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *