5 astuces pour faire des économies d'énergie au quotidien

5 astuces pour faire des économies d’eau et d’énergie au quotidien

faire des économies d'énergie au quotidien

Être plus écolo chez soi, ce n’est pas toujours très compliqué. Et des fois, ça vient même donner un petit coup de pouce bienvenue à notre porte-monnaie (ce panier percé). Alors, comment faire des économies d’énergie au quotidien ? Je vous propose 5 actions simples et rapides à mettre en place pour consommer moins d’eau, d’énergie, de ressources…

D’autres gestes écologiques à mettre en place :

Faire des économies d’eau

1. Installer des mousseurs sur ses robinets

Qu’est-ce qu’un mousseur ? C’est un petit système qui se fixe sur le robinet et permet de réduire le débit d’eau de moitié environ. L’installation prend 5 minutes et ne nécessite pas de connaissances particulières en bricolage, ni d’équipements spécifiques.

J’ai reçu récemment un petit kit eau de chez Oopla, qui m’a permis d’en installer chez moi pour la première fois. À la maison, on ne prend pas de bain, on essaie d’utiliser l’eau intelligemment en la récupérant quand c’est possible mais les mousseurs… Ben ça faisait partie des trucs dont on devait s’occuper demain (= jamais).

À l’usage, ça donne quoi ? Au début, on la sensation étrange de se laver les mains à la mousse : c’est normal, l’eau en moins est remplacée par de l’air ! Mais franchement, on s’est habitués rapidement et sans mal à ces économiseurs d’eau.

Pour la douche en revanche, impossible de garder le mousseur en place : de base, il y a trop peu de pression… Du coup, c’est à peine si je pouvais me rincer les cheveux. Mais je pense que ça fonctionne très bien sur une douche normale 😉

installer mousseurs oopla
Le kit eau de chez OOPLA : j’ai beaucoup aimé l’envoi rapide, sans emballages inutiles, les explications détaillées et le projet de cette entreprise !

Si vous n’avez pas besoin d’un kit complet, vous pouvez aussi trouver des mousseurs/aérateurs pour robinet à l’unité, sur Internet ou dans un magasin de bricolage.

2. Placer une bouteille remplie d’eau dans ses WC

Cette astuce, je l’ai trouvée sur le compte Instagram de la pétillante Camille (Girl Go Green) : remplissez une bouteille d’1,5L avec de l’eau et placez la dans le réservoir des toilettes. En occupant l’espace, elle fera monter le niveau de l’eau et empêchera donc le réservoir de trop se remplir après chaque chasse.

C’est une astuce particulièrement utile si vos WC n’ont pas de double commande. Parce qu’en fait, une chasse, c’est 9L d’eau potable envoyés directement dans les égouts. Un peu violent pour un petit pipi.

Je rajouterai comme précision qu’il vaut mieux utiliser une bouteille en verre pour éviter que le plastique ne se dégrade et relâche toutes ses micro-particules dans l’eau. Mais c’est pour les perfectionnistes 😉

3. Réutiliser l’eau de cuisson

On jette souvent l’eau de cuisson encore bouillante dans l’évier. Et c’est dommage, car elle peut servir à plein de choses !

  • L’eau de cuisson des légumes, des champignons et des œufs pour arroser les plantes ou comme bouillon. Cette eau est chargée en vitamines et minéraux : elle sert d’engrais naturel pour le potager et les plantes d’intérieur. Attention, elle doit être utilisée non salée et être versée froide sur vos précieux, sous peine de les cuire. Sinon, vous pouvez aussi stocker cette eau dans une bouteille en verre et la boire tout au long de la journée, ou vous en servir pour vos soupes, plats mijotés…
  • L’eau de cuisson des pommes de terre et des pâtes comme désherbant. Versée encore bouillante sur les mauvaises herbes, elle les fera rapidement disparaître, sans utiliser de produits chimiques de synthèse. À vos casseroles !
gestes écologiques au quotidien
Réutiliser l’eau de cuisson des légumes : une astuce aussi utile qu’écolo 😉

Consommer moins d’énergie… Et des énergies plus vertes !

Depuis ma visite du laboratoire d’enfouissement des déchets nucléaires de Bure, je suis convaincue d’une chose : la priorité, avant même les énergies vertes ou renouvelables, c’est la sobriété énergétique.

Consommer moins d’énergie au quotidien, c’est pas gagné vu l’explosion du nombre d’équipements électriques et électroniques par foyer : une centaine en moyenne ! Alors, quels petits tips pour se diriger vers la sobriété ?

4. Éteindre le Wi-Fi la nuit

Le coup des multiprises à interrupteur, de ne pas laisser ses appareils en veille… On commence à connaître. Mais avez-vous pensé à votre box Internet qui tourne toute la nuit pour rien ?

faire des économies d'électricité

Si c’est possible, placez vos équipements Internet sur une multiprise à interrupteur facilement accessible, pour pouvoir l’éteindre le soir avant d’aller vous coucher. En plus, sans les ondes, vous n’en dormirez que mieux !

Et si c’est compliqué au quotidien, pensez-y le week-end ou en vacances, quand vous vous absentez 😉

5. Changer de fournisseur d’électricité

C’est une option assez méconnue du grand public, et pourtant : on peut changer de fournisseur d’électricité (ou de gaz) en quelques minutes, gratuitement et sans engagement. Il n’y a pas d’interruption de courant ni rien à résilier (le nouveau fournisseur s’occupe de tout). Finalement, le plus long, c’est de comparer les offres !

Pourquoi changer de fournisseur d’électricité ? On peut le faire pour le prix, mais aussi pour soutenir la transition énergétique. Comme journaliste, j’ai enquêté sur les fournisseurs d’électricité dite « verte », et découvert que des acteurs aux pratiques très diverses sont regroupés derrière ce terme un peu vague.

Je ne vais pas vous réécrire ici ce que vous pouvez lire ailleurs : si des explications détaillées sur ce sujet vous intéressent, je vous conseille tout simplement mon article, paru dans la Revue Far Ouest. En laissant votre e-mail, vous aurez une semaine d’essai gratuite et sans engagement pour découvrir ce nouveau média de très grande qualité ❤👇

Lire mon enquête « Je change de fournisseur d’électricité »

Non, changer de fournisseur d’électricité n’a pas besoin de ressembler à ça.

Si vous souhaitez passer à un fournisseur d’électricité verte véritablement engagé dans la transition écologique, mais sans vous farcir les explications techniques, voici les 3 que je vous recommande :

  • Enercoop : C’est l’acteur le plus engagé sur le sujet. Enercoop est le seul fournisseur d’électricité qui achète directement son énergie à des producteurs indépendants, sans passer par le marché de gros. Il y a donc un réel soutien aux énergies renouvelables. En plus, c’est une coopérative dans laquelle vous pouvez vous impliquer !
  • Énergie d’Ici : C’est un regroupement de producteurs d’électricité d’origine hydraulique, basée dans les Pyrénées, qui commercialise directement son énergie (plutôt que de la vendre à un fournisseur qui vous la vend) : du circuit court de l’énergie !
  • Ilek : C’est une plateforme qui met en relation producteurs et consommateurs d’électricité. Vous comparez, vous choisissez, et c’est parti !

J’ai aussi envie de mentionner Plüm. Même si ce fournisseur d’électricité « vert » passe par la méthode classique (acheter de l’électricité sur le marché de gros, acheter des garanties d’origines et vous revendre le tout comme électricité verte), il vous encourage à faire des économies d’énergie et vous récompense pour ça.

Envie de faire plus d’économies d’énergie au quotidien ?

Vous pouvez vous faire accompagner pour aller vers une maison plus économe, en rejoignant par exemple un Défi « Familles à énergie positive » près de chez vous.

Et vous, quelles sont vos astuces pour consommer moins d’énergie, d’eau, etc. à la maison ? Racontez-moi en commentaires !

Pour information, quelques uns des liens de cet article sont des liens d’affiliation. Pour comprendre ce que c’est, et pourquoi leur présence me permet de consacrer du temps à ce blog, n’hésitez pas à consulter la page dédiée. Votre soutien m’est précieux pour écrire des articles détaillés et de qualité, personne n’ayant encore payé son loyer en commentaires. Merci de votre bienveillance ❤️

  • 105
    Partages
Anaelle
Blogueuse engagée. Écologie, société et autodérision.

1 Response

  1. Hélène dit :

    Merci pour ce partage d’astuces.

    Un truc tout simple chez nous, nous mettons l’eau froide qui coule du pommeau de douche dans un pichet avant qu’elle ne soit à la bonne température. Une fois la douche prise, je verse le contenu du projet dans mon filtreur d’eau Berkey. C’est au moins 4 litres par jour pour une famille de 4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *