La belle surprise du shampoing solide

Temps de lecture : 6 minutes

Vous le savez, je n’aime pas le gaspillage. Et ce n’est pas tant le résultat d’une prise de conscience environnementale que d’un conditionnement mis en place dès l’enfance. Oui, à chaque fois que je jette un truc, j’entends ma mère me dire que C’EST MAL. Résultat, j’ai déjà évoqué ici le shampoing solide sans l’avoir testé, la faute au flacon qui m’intimait l’ordre de le finir avant de passer à la suite. (Et le flacon m’engueule avec la voix de ma mère, ce qui est assez bizarre.)

Bref, grâce au e-shop Ayanature, j’ai eu l’opportunité d’enfin essayer le shampoing solide, ainsi que le dentifrice et le déodorant bio de la marque Lamazuna. J’ai reçu ces trois produits soigneusement emballés et glissés dans une lettre, avec un petit mot signé d’Ariane, la fondatrice et gérante 🙂

Mon coup de cœur : le shampoing solide bio

Premier test : le shampoing solide cheveux normaux, au pin sylvestre. Chaque fois que j’en ai parlé avec quelqu’un, j’ai pu constater qu’il rencontrait des résistances. Beaucoup craignent de mal se laver les cheveux parce que le produit ne mousse pas. Il n’y a pourtant aucun lien avec la propreté ! La mousse est le fait d’agents tensioactifs (souvent peu humains-friendly) comme le célèbre sodium lauryl sulfate. Leur rôle n’est pas de nous laver, mais de nous donner l’impression de.

Personnellement, j’ai déjà tenté le no-poo ou le “moins de shampoing” avec l’argile, le vinaigre de cidre… Et ce ne sont pas de bons souvenirs. J’avais donc peur que ce shampoing solide graisse ou sèche mes cheveux, qu’il les emmêle excessivement… Bref, c’était pas gagné d’avance.

Celui de Lamazuna est un petit cannelé tout mignon, vendu dans une jolie boîte en carton compostable. Aucun autre emballage, vive le zéro déchet ! Bio, végane et non testé sur les animaux, il est fabriqué en France et certifié Slow Cosmétique. Ça fait beaucoup d’atouts, mais sous la douche, qu’est-ce que ça donne ? 🚿

Archi-bonne surprise ! En le frottant doucement mais longuement sur cheveux bien mouillés, on obtient une mousse (rien à voir avec un shampoing classique évidemment) qui se répartit aisément sur tout le crâne. Mais le meilleur vient après le rinçage : ce shampoing solide laisse les cheveux tout propres et tout doux. Rien à voir avec le balai en paille de riz que je prévoyais d’avoir sur la tête après ça.

Le déodorant solide, une alternative intéressante

Second test : le déodorant solide bio Lamazuna à l’huile essentielle de palmarosa. Il est vendu dans une petite boîte compostable semblable à celle du shampoing solide. Ce déo bio est un petit cône qu’on humidifie avant de le frotter sous ses aisselles. Idéal, car contrairement à ceux que l’on fabrique soi-même, il ne nous salit même pas les mains !

L’efficacité est top grâce à l’huile de coco 🥥, au bicarbonate de soude et à l’huile essentielle, qui entrent dans la composition de nombreux déodorants maison.

Pour autant, j’ai une petite préférence pour les déodorants Schmidt’s, surtout celui à la bergamote et au citron 🍋, que l’on trouve aussi chez Ayanature. Ou bien les déo Clémence & Vivien. Même s’ils s’appliquent au doigt, je les trouve plus agréables. Surtout, j’utilise les pots pour conditionner ceux que je fabrique moi-même, en adaptant la recette d’Antigone XXI.

Mon déo solide maison dans un ancien pot de Per Blan 😉

Je sais que l’été ☀ est loin de nos préoccupations vu le temps qu’il fait dehors… Mais le déo Lamazuna me paraît particulièrement intéressant lorsqu’il fait chaud. La plupart des baumes solides (surtout ceux que l’on fabrique soi-même) “fondent” aux beaux jours, à cause de l’huile de coco qui redevient liquide dès que le mercure grimpe. Il faut alors les re-mélanger et les placer au réfrigérateur pour qu’ils solidifient à nouveau. Bref, le frigo est beaucoup trop loin de ma salle de bains, et j’aime moyen me beurrer les aisselles dans ma cuisine.

Je pense donc alterner entre les baumes et ce stick solide, en fonction de la saison.

Le dentifrice solide : ludique mais moins pratique

Dernier essai : le dentifrice solide à la menthe poivrée, toujours bio et zéro déchet. L’emballage est adorable, les ingrédients irréprochables et le léger goût de menthe frais et délicat.

Comme avec le shampoing solide, il n’y a pas de mousse, ce qui n’enlève rien en termes d’efficacité. On mouille sa brosse à dents, on la frotte sur le “bonbon” de dentifrice, et puis c’est parti ! On le range ensuite dans le verre à dents où on le laisse sécher jusqu’à la prochaine utilisation.

Mon avis ? Si j’aime beaucoup l’idée d’un dentifrice solide, je trouve le format du bâtonnet peu pratique : j’aimerais mieux une petite boîte métallique où conserver le produit comme d’autres marques peuvent le proposer… Mais ce ne serait pas compostable !

Je prévois de tester prochainement une recette de dentifrice bio maison, à base de blanc de Meudon (carbonate de calcium) et de glycérine. À suivre… 😉

Shampoing solide and co : c’est cher ?

9,90€ le déo ou le shampoing solide, 8,50€ le dentifrice… C’est cher ? Oui et non. C’est plus cher qu’un flacon classique trouvé en rayon de supermarché, évidemment. Mais le surcoût n’est pas énorme, car comme le précise Lamazuna, avec un cannelé de shampoing solide, vous videz l’équivalent de deux flacons de shampoing classique ! Idem pour le déo et le dentifrice qui durent un certain temps. 

Dans ces prix, vous comptez aussi la recherche pour une recette saine et sûre, des ingrédients de qualité, un packaging joli, utile et minimaliste, les certifications… À ce sujet, Lamazuna a fait un post Instagram qui m’a beaucoup interpellée en ce début d’année.

 

RÉVÉLATION !!! 🎉 ON BAISSE NOS PRIX !!! 🎊🎁✌️ 👍 Les shampoings solides, le déodorant solide et le beurre de cacao solide passent de 12,50 € à 9,90 € 👍 Les dentifrices solides passent de 9,80 € à 8,50 € Et c’est valable pour toute l’année 2018… et les suivantes 🎉😁🌲 Comment est-ce possible ? Grâce à vos commandes, nous avons pu nous engager sur des volumes d’achat auprès de nos fournisseurs d’emballages et de matières premières, les produits nous reviennent donc un peu moins chers à fabriquer. Nous avons également rentabilisé la création des formules et l’achat des moules, donc nous allons baisser notre marge en conséquence. Et nos revendeurs donnent un coup de pouce supplémentaire pour passer sous la barre des 10 €, mais tout en gardant une marge supérieure à ce qui se pratique habituellement en cosmétiques bio. Depuis le début nous leur prévoyons une marge au-dessus de la moyenne, car celle habituelle ne nous semble pas suffisante pour que les petites boutiques puissent vivre correctement, mais merci à elles de jouer le jeu et de nous suivre dans cette nouvelle aventure 2018 !!! 😘 Voilà, vous savez tout et tout ça c’est grâce à vous et à vos commandes !! On espère que ces nouveaux tarifs vont aider à démocratiser nos cosmétiques solides naturels, véganes et fabriqués à la main en France… …parce qu’en 2018, fini le plastique !!! 😁🌲👍🎉

Une publication partagée par Lamazuna (@lamazuna) le

Ce message est pour moi un bel exemple de communication transparente. La marque sait que les prix élevés des produits d’hygiène et cosmétiques bio est un frein au développement d’une alternative naturelle et zéro déchet. Aussi, dès que c’est possible, elle baisse ses prix, là où elle pourrait se faire une marge plus importante. J’applaudis ! 👏

Cosmétiques solides : l’idéal pour voyager !

Les cosmétiques solides signent la fin de l’encombrement (et des emmerdes avec les bagages cabine, mais ne répétez à personne que parfois je prends l’avion ✈).

Là où vous deviez transporter un flacon de gel douche, un autre de shampoing, un gros déo et un tube de dentifrice (que vous vous ferez confisquer aux contrôles car ils sont trop gros), il ne vous reste que quelques petits objets. Pratique quand on aime barouder !

Est-ce bien hygiénique ? Je vous déconseille évidemment de transporter ces choses-là directement dans votre trousse de toilette, surtout lorsqu’elles sont mouillées…

Heureusement, vous avez probablement déjà chez vous ce qu’il faut pour les protéger : petits pots en verre ou même en plastique, mini-bocaux type confitures ou miel… La récup est votre amie ! Comme j’utilise désormais tout le temps du savon et du shampoing solide, je pense trouver ou acheter une petite boîte en inox.

Ayanature, un e-shop bio à taille humaine

Vous l’aurez compris, cet article est le résultat d’un (chouette) partenariat. J’accepte rarement de tester des produits, et je sollicite encore moins les marques ou les boutiques pour le faire. Mais Ayanature, c’est un e-shop que j’affectionne particulièrement et dont j’aimerais vous dire quelques mots.

Il a été fondé il y a sept ans par Ariane, une passionnée de cosmétiques bio qui a d’abord ouvert un blog sur le sujet, avant de créer sa boutique en ligne.

L’idée est de proposer d’excellentes marques à des prix accessibles. Les produits d’hygiène et de maquillage 💄 sont bios, parfois vegan ou certifiés slow cosmétique. Parmi leur sélection, j’affectionne tout particulièrement Lamazuna pour le zéro déchet (vive les cups 💜, je vous en reparlerai), mais aussi :

  • Lily Lolo pour leur maquillage minéral, bio et cruelty-free (non testé sur les animaux).
  • Zao Make-Up pour leur maquillage vegan, bio, naturel et sans aucun test sur animaux. Le packaging est en bambou et prévoit un système de recharge pour éviter le gaspillage.
  • Schmidt’s pour leurs déodorants bios, naturels, solides et cruelty-free.
  • Centifolia pour leurs huiles végétales et leurs produits d’hygiène bio (gels douches et shampoings en grand conditionnement pour ceux qui ne veulent pas passer au solide 😉 )
  • Avril et So’Bio Etic pour leurs produits bio à petits prix.

En amoureuse des animaux, Ariane a choisi l’écureuil comme mascotte de sa jeune entreprise 🐿. Chaque commande passée chez Ayanature rapporte 50 centimes d’euros à la Fondation 30 Millions d’Amis

Entreprise familiale, Ayanature emploie trois personnes (Cédric, compagnon d’Ariane, et Jennifer, petite sœur en alternance) qui gèrent les commandes, le service client, le webmarketing, la communication et les partenariats. Tout est personnalisé, des petits mots glissés dans les commandes aux échanges de mails avec le service client. Fait important aussi, les frais de port sont très bas, ce qui est un gros avantage quand on vend sur le Net.

Ma sélection de produits à tester, envoyés par Ayanature 💚

Pour le zéro déchet, cosmétiques solides ou fabrication maison ?

Pour résumer, ma grosse révélation de ces essais, c’est le shampoing solide ! Le déodorant et le dentifrice sont aussi très bien, mais j’ai vraiment craqué sur le shampoing, que je ne me vois pas fabriquer moi-même. Je rachèterai sans doute le déo pour l’été, sachant que Lamazuna a baissé ses prix en 2018 ! Quand au dentifrice, s’il change de format, pourquoi pas ? Merci à l’adorable équipe d’Ayanature pour nos échanges et ces essais 🙂

Maintenant, dites-moi tout. Avez-vous déjà testé les solides ? Quels sont vos coups de cœur et au contraire vos difficultés ? Avez-vous des recettes testées et approuvées à partager ? Si le sujet vous branche, je vous prépare un article DIY pour le déo et le dentifrice 😉

13 commentaires

  1. Sabrina de Ca Se Saurait Répondre

    Hello !
    Moi j’avais testé les shampoings solides Natura Provence avant même que cette marque existe il y a plusieurs années mais ça me rendait les cheveux plus gras et plats donc j’avais laissé tomber. Mais je compte bien en trouver un qui convienne un jour ! 🙂

    Celui-ci te fait des cheveux comme avec ton shampoing habituel ?

    Bises.

    • Anaelle Auteur de l’articleRépondre

      Honnêtement, oui ! Sur le moment, se shampooiner c’est étrange mais une fois lavés je les trouve même plus doux.

  2. Ping : Produits toxiques dans les cosmétiques : de la révélation à l'action ?

  3. Laure Répondre

    J’avais fait des shampoings solides avec des tensioactifs qui me restaient de mes essais de produits il y a quelques années. Il m’en reste encore un. Je trouve ça très pratique et c’est effectivement super pour les voyages, tu mets ton shampoing solide et ton savon dans ta boîte en fer et hop ! Mais j’essaye de faire les produits les plus basiques possibles et sans tensioactifs donc je ne pense pas en refaire.
    En revanche j’utilise beaucoup le ghassoul et pour ma part il me fait des cheveux super doux et instantanément démêlés ! L’avais-tu essayé dans tes essais d’argile ? Je le laisse poser 10 minutes par contre. J’aime beaucoup le sidr (Jujubier) aussi et pas besoin de poser.
    L’essai qui ne m’a pas plu ce fut le savon pour cheveux, là j’avais les cheveux tout collants après…

    Le déo je le fais moi même huile de coco, aloe Vera et 2 gouttes d’huile essentielle mais en effet ça fond ! Pour le voyage c’est moins pratique, je vais regarder ton déo dur

    Et le dentifrice je ne m’y suis pas encore penché, je prends du bio ! Bien que j’ai plusieurs recettes de côté

    • Anaelle Auteur de l’articleRépondre

      Je n’ai jamais essayé le ghassoul, non. J’ai peur que l’argile bouche les canalisations à la longue ? En effet le savon pour les cheveux longs : gros échec !

      • Laure

        J’avoue je ne me suis jamais posée la question… ça fait 5 ans que je l’utilise pour l’instant et encore rien de bouché ! Et merci pour la découverte de la boutique 🙂

  4. Bérangère Répondre

    J’ai testé le shampooing solide mais sans en être du tout convaincue…mes cheveux ressortent tout collant comme mal lavés… pourtant j’essaye de réduire ma consommation de produits mauvais pour la santé mais le shampooing ne m’a pas réussi
    Peut être le Lamazuna est mieux

    • Laure Répondre

      C’était bien du shampoing que tu as essayé ? Ça me fait penser à mon essai de savon pour les cheveux ça me faisait exactement ça !

    • Anaelle Auteur de l’articleRépondre

      C’est ce que j’avais entendu sur le shampooing en effet, et c’est pour ça que je n’avais pas du tout envie d’essayer ! Mais avec celui-ci, aucun soucis.

  5. Alice Répondre

    Je suis une convertie des trois : en shampooing solide j’alterne entre Lamazuna et La Savonnerie Aubergine, un peu moins cher. En deo solide, je suis une inconditionnelle de Clémence et Vivien bien que j’ai aussi dans ma trousse de toilette au boulot le canelé de Lamazuna au cas où. Et dentifrice solide, après en avoir testé plusieurs, j’ai trouvé mon bonheur avec Pachamama (dont on peut acheter des recharges à La Recharge justement)

    • Anaelle Auteur de l’articleRépondre

      Moi aussi j’adore le dentifrice solide de Pachamamaï 😉 Tu es la deuxième à me parler de la Savonnerie Aubergine, j’essaierai quand j’aurais l’occasion 🙂

  6. Aurélie Haure Répondre

    J’ai testé le dentifrice solide mais au final je suis revenue à un dentifrice à pâte molle après avoir eu beaucoup de saignements de gencives avec le solide. Dommage, j’aimais le principe. Je vais essayer bientôt le déo solide.

    • Anaelle Auteur de l’articleRépondre

      Oui, on dirait bien que le dentifrice est le produit qui récolte le moins d’adhésions ! Le déo solide est chouette, tu me diras 🙂

Laisser un commentaire