À propos

blog écologie au quotidien

Je ne trouvais pas de blog écolo qui me faisait marrer… Alors je l’ai créé.

La Révolution des tortues : le blog de l’écologie au quotidien

Faire sa transition écologique est un long chemin parsemé d’obstacles : informations contradictoires, manque de temps, trop compliqué, peur du changement, peur d’être jugé…

Ces questions, peut-être vous les êtes-vous déjà posées :

  • Peut-on concilier vie moderne et écologie ?
  • Comment savoir ce qui est vraiment moins impactant pour l’environnement ?
  • Où trouver des astuces simples et claires pour bien manger, mieux consommer, produire moins de déchets… ?
  • Comment aborder l’écologie positivement, sans fatalisme, catastrophisme, culpabilisation… ?

Ce blog écolo, je l’ai pensé pour qu’il apporte des réponses à vos questions, un espace où exprimer vos victoires comme vos fails, vos inquiétudes, vos espoirs…

blog écologie consommation responsable
A que coucou !

Les maîtres mots : humour, honnêteté et volonté de progression

Avec ce blog dédié à l’écologie, je m’efforce d’être radicalement honnête sur où j’en suis dans ma transition écologique, y compris dans les périodes de doute et de confusion.

J’explore les mécanismes du changement et leurs résistances, les gestes les plus impactants, le nécessaire travail sur soi qu’il faut faire pour vivre heureux dans un monde qui change.

Ici, le second degré est roi. On n’est pas là pour faire la morale ou se comparer la kékette, mais pour progresser ensemble, avec lucidité, auto-dérision parfois, et ouverture d’esprit toujours.

Ce blog vise à partager des réflexions et des tuyaux : ensuite, chacun se sert en fonction de ses besoins, son rythme, son mode de vie…

En bref, ce blog s’adresse à tout le monde : écolos débutants ou expérimentés, fervents défenseurs du bio ou grands sceptiques devant l’Éternel… Vous êtes tous les bienvenus sur le dos de la Tortue.

C’est parti !

C’est qui, la Tortue ?

La Tortue c’est moi, Anaelle Sorignet, née en 1991 et donc presque avec les Internets.

blog écologie au quotidien slow life

Je suis :

  • blogueuse depuis les premiers Skyblog (même si c’était pas glorieux à l’époque) ;
  • coach d’entrepreneurs ambitieux ;
  • auteure en devenir (livre en préparation – publication pour septembre 2020 si tout va bien !)

Je suis aussi féministe, fan de course à pied (route et trail), de bonne bouffe, de livres, de montagnes et de girafes (pour ceux que ça intéresse).

Il y a quelques années, j’ai appris que j’étais zèbre / hypersensible / appelez-ça-comme-vous voulez.

Ce qui implique une personnalité entière, très créative, fourmillante d’idées mais aussi à fleur de peau, que j’apprends à canaliser par différents biais, comme la méditation par exemple.

Depuis 2015, je cohabite avec la maladie de Crohn. Mais rassurez-vous : après une première poussée très agressive qui a nécessité qu’on ratiboise un peu mes intestins, j’ai rapidement récupéré. Depuis, elle est en sommeil, ce qui correspond au moment où j’ai commencé à faire ce que j’aimais dans la vie. Alors je reste optimiste pour la suite 🙂

Comment j’en suis venue à bloguer sur l’écologie ?

Une révélation à 20 ans

J’ai grandi près de Bordeaux, dans une famille qui n’aime pas le gaspillage. Mais hormis le tri sélectif, je n’ai jamais spécialement versé dans l’écologie.

Au matin de mes 20 ans, j’ai eu une révélation. Alors étudiante au Canada, j’ai été effarée par le consumérisme outre-Atlantique. Je suis revenue en France en 2011, les yeux grand ouverts, réalisant que ce n’est pas tellement mieux chez nous. Commençait alors un looong processus de transformation.

Je ne voulais plus bousiller tout ce qui m’entourait. Mais ma recherche Google « devenir écolo mais sans manger de trucs trop bizarres et en continuant à mettre du déodorant » m’ayant laissée sans réponse, j’ai commencé à explorer seule le sujet.

Quelques errances professionnelles 😉

Diplômée du master environnement de Sciences Po Toulouse puis d’un M2 d’urbanisme, j’ai commencé à travailler fin 2014 comme chargée d’études dans ces domaines. Mais le salariat, ce n’était pas pour moi : je m’en suis vite rendue compte.

Au bout d’un an et demi, je n’ai pas signé le CDI qui me tendait les bras, et me suis retrouvée au chômage, sans aucun plan pour la suite. C’est alors que j’ai ouvert un blog – ce blog.

Écrire me manquait. Depuis petite, j’écris des histoires, nourrissant l’espoir pas du tout secret d’être un jour écrivain. Alors j’ai obéi l’appel du clavier et du freelancing : fin 2016, je me suis lancée à mon compte comme rédactrice web, aussi excitée que terrorisée par cette aventure. Je n’ai jamais regretté cette décision. Ce n’est pas une voie facile, mais c’est celle qui me plaît.

Blogueuse heureuse !

Mon activité ne cesse d’évoluer. D’abord rédactrice web, je coache aujourd’hui des entrepreneurs à impact, pour qu’ils vivent une vie à la démesure de leurs rêves, valeurs et ambitions.

Avec un blog parti de rien qui reçoit plus de 60 000 visiteurs uniques par mois, j’ai décidé en 2018 de professionnaliser cette activité à laquelle je consacre plusieurs jours par semaine.

Parce que le métier de blogueuse / influenceuse est encore largement méconnu, sous-estimé, critiqué à tort, etc. je vous invite à lire ma page dédiée à la monétisation éthique et ma rubrique Devenir blogueuse, où j’explique toute ma démarche.

Pourquoi la Révolution des Tortues ?

Parce que lorsqu’on s’engage dans la transition écologique, le mieux est encore d’y aller lentement mais sûrement !

Et puis je sais pas, ça sonnait bien.

Un peu comme ce gif, j’avais envie de le mettre là.

Rejoignez la révolution des tortues !Et faites votre transition écologique sans pression ni jugement. OKLM, quoi.

Chaque semaine, recevez des infos et des conseils pour intégrer facilement l'écologie à votre quotidien.

Attention : non seulement cette newsletter est utile, mais en plus, elle est drôle.