Comment faire sa lessive écologique maison ? Ma recette

Comment faire sa lessive écologique maison ? Recette et questions fréquentes

comment faire sa lessive maison
❤ Partager cet article :
  • 271
    Partages

Après plusieurs essais et quelques ratages au compteur, je peux enfin dire que je maîtrise la fabrication de la lessive. Allez savoir pourquoi c’est si compliqué de réussir cette tambouille… Bref, dans cet article, je vous explique pourquoi éviter les lessives du commerce, comment faire sa lessive maison au savon de Marseille, et quelles sont les solutions aux problèmes les plus fréquents.

Je sais, c’est un article qui arrive un peu tard sur un blog qui a déjà plus de 3 ans d’existence. Mais il y a une bonne raison à ça : il y a un an, je n’avais pas de machine à laver. Je n’avais pas la place d’en mettre une dans mon appartement. Peut-être même qu’à l’époque, c’était ma mère qui lavait mes fringues. Heureusement, ce n’est pas le sujet 😉

Pourquoi éviter les lessives industrielles du commerce ?

pourquoi éviter les lessives du commerce

Parce qu’elles sont irritantes et allergisantes

Bourrées de parfums et de conservateurs allergènes comme la MIT (méthylisothiazolinone), les lessives « classiques » peuvent provoquer des réactions allergiques chez les sujets sensibles

Vous avez des démangeaisons, des irritations, de l’eczéma ? Si vous utilisez des lessives industrielles, c’est peut-être le moment d’arrêter et de passer au fait maison.

Mais si vraiment vous ne voulez pas la fabriquer vous-même, alors choisissez la au moins sans parfum et bio. Celle de l’exemple ci-dessous est certifiée Nature & Progrès.

Parce qu’elles sont chères

Quand on regarde les prix, on s’aperçoit très vite que les lessives sont chères : entre 3 et 10€ le litre pour les lessives liquides. Et je ne vous parle même pas des dosettes ou des tablettes…

Bref, fabriquer sa lessive soi-même est très avantageux sur le plan économique, plus respectueux de la santé et de l’environnement… Et aussi très gratifiant. Quand on y pense, c’est le début de l’autonomie !

Comment faire sa lessive : la recette

fabriquer sa lessive
Les ingrédients que j’utilise pour fabriquer ma lessive

Il n’y a rien de plus simple que de fabriquer sa lessive soi-même : ça demande 2 ingrédients, et ça prend 5 minutes en tout.

Ingrédients :

Vous pouvez également ajouter 20 à 30 gouttes d’huiles essentielles (lavande, tea tree, citron, pamplemousse, etc.) pour parfumer le linge et profiter de l’action antibactérienne de certaines. Notez toutefois que si vous lavez votre linge à plus de 40°C, c’est totalement inutile, car les propriétés des HE s’altèrent avec la chaleur. Notez aussi que pour parfumer, elles seront plus efficaces dans l’eau de rinçage (on en parle après.)

Matériel :

  • Une casserole ;
  • Un grand contenant (ex : un bidon d’1,5L pour 1L de lessive) ;
  • Un entonnoir.

Préparation de la lessive :

  • Dans une casserole, versez l’eau et le savon de Marseille râpé.
  • Faites chauffer à feu moyen et remuez de temps en temps avec une cuillère propre, jusqu’à ce que le savon soit entièrement fondu.
  • Hors du feu, versez les cristaux de soude, mélangez (au mixeur si besoin) et laissez refroidir, toute une nuit de préférence.
  • Une fois que le mélange est froid, ajoutez les huiles essentielles (si vous en mettez). Remixez un coup.
  • À l’aide de l’entonnoir, versez le mélange dans votre contenant.

Et c’est tout !

Il est possible et même très probable que votre lessive durcisse un peu le lendemain ou les jours qui suivent.

Avant chaque utilisation, pensez donc à bien secouer votre bidon pour remélanger l’eau et le savon !

Questions fréquentes sur la lessive maison

Comment fabriquer sa lessive soi-même ? Sur le papier, c’est facile, mais quand on passe à la pratique… Ça l’est souvent un peu moins (euphémisme). Voici donc quelques réponses aux questions que vous pourriez vous poser en cours de route.

Pourquoi est-ce que ma lessive durcit ?

Ça nous est tous arrivé au moins une fois. Quand on l’a versée dans le contenant, la lessive était parfaite. La consistance, idéale. Mais quand on a voulu s’en servir le lendemain, c’était un bloc de béton. Pourquoi, oui POURQUOI ?

2 raisons à ça :

  • Vous avez utilisé un savon de Marseille à l’huile de palme. Rien d’étonnant à ça : l’immense majorité des copeaux / paillettes en contiennent, et aussi un bon nombre de savons en cube.
  • Vous avez eu la main lourde sur le savon. Vous avez vu la quantité de copeaux, vous vous êtes dits « han c’est pas beaucoup » et vous en avez rajouté, bande de petits coquins. Sauf qu’avec un savon à l’huile de palme, ça pardonne pas : dès qu’on en met un peu trop, le mélange se fige en refroidissant.

Heureusement, vous n’avez pas besoin de tout jeter : rajoutez de l’eau et mixez jusqu’à ce que votre mélange retrouve une consistance liquide.

savon de marseille huile de palme
Introducing le fruit du palmier à huile

Pour les prochaines fabrications, respectez à la lettre cette proportion de 35g. Normalement, votre lessive devrait rester liquide, même s’il faut toujours la secouer énergiquement avant chaque utilisation.

Quel savon de Marseille utiliser pour ma recette de lessive ?

Je l’ai déjà dit et j’insiste : optez pour des copeaux sans huile de palme. J’utilise les copeaux 100% olive de chez Comme Avant. Ce n’est pas exactement du savon de Marseille, mais plutôt de Castille, car il est fabriqué à froid, mais les ingrédients sont exactement les mêmes !

Sinon, plus économique : un savon de Marseille vert (100% olive ou avec un mélange olive-coprah), que vous râpez vous-même 😉

Pour savoir si votre savon en contient, regardez la liste des ingrédients et traquez les mentions « Sodium Palmate » et « Sodium Palm Kernelate ». Vous constaterez malheureusement que l’huile de palme est très répandue, y compris du côté des savonneries traditionnelles (Marius Fabre, le Fer à Cheval, etc.)

Pourquoi ? Parce que l’huile de palme encrasse votre machine à laver et fige votre lessive.

Pour en savoir plus, lire mon article : Où trouver un vrai savon de Marseille, artisanal et sans additifs ?

lessive savon de marseille
Choisissez un savon vert sans huile de palme.

Comment râper du savon de Marseille ?

Je vous déconseille vraiment la râpe, sauf si vous ne tenez pas spécialement à vos doigts.

Pour faire ça de manière simple et safe, utilisez un économe et râpez le savon comme si vous épluchiez un légume. Vous obtiendrez très vite la quantité suffisante pour fabriquer votre lessive.

Comment entretenir ma machine ?

À la longue, le savon de Marseille peut encrasser la tuyauterie, tout comme le calcaire contenu dans l’eau du robinet. Il est d’ailleurs responsable de la plupart des pannes !

Aussi, pensez à faire tourner votre machine à 90°C avec du vinaigre blanc, au moins une fois par trimestre. Remplissez le compartiment à produit avec le vinaigre, et placez un doseur plein directement dans le tambour. Ce décrassage / détartrage prolongera la durée de vie de votre machine.

Pour ne pas gaspiller de l’eau, vous pouvez nettoyer en même temps du linge qui ne craint rien, comme des chiffons, des torchons, des éponges, etc.

Tout propres, les chiffons !

Quel adoucissant utiliser avec ma lessive écologique ?

Tout comme les lessives industrielles, les adoucissants du commerce sont à fuir. La bonne nouvelle, c’est qu’il très simple de remplacer l’adoucissant par un mélange à fabriquer vous-même.

  • 1/3 vinaigre blanc (à acheter en bidon de 5L ou bien au rayon cuisine, où il coûte moins cher qu’au rayon ménager) ;
  • 2/3 d’eau du robinet.

Pour une note parfumée, vous pouvez rajouter quelques gouttes d’huiles essentielles ! Mes préférées se trouvent chez La Compagnie des Sens ou chez Terraïa, la marque d’Onatera. Si vous n’en mettez pas, aucun problème : votre linge propre ne sentira rien. Ce qui est assez normal. Car le propre ne sent pas les champs de lavande, quand on y pense.

faire sa lessive écologique
Et hop le linge tout doux.

Comment se débarrasser des tâches tenaces ?

On peut trouver que la lessive faite maison enlève moins bien les tâches que la lessive industrielle. C’est normal : dans la recette que je vous ai donné, il n’y a pas d’agents détachants. Seulement des agents lavants.

Quand vous vous tâchez, la première chose à faire est de mettre le tissu à tremper dans de l’eau froide. La plupart du temps, ça suffit : parole de meuf qui se renverse du vin rouge dessus à une soirée sur 3.

Si ce n’est pas possible ou si la tâche est résistante, frottez votre savon de Marseille sur la tâche humide avant de mettre le vêtement ou le tissu à laver. Il agira comme détachant.

Enfin, pour les tâches vraiment vénères, dégainez le percarbonate de soude ! Ce n’est ni plus ni moins que de l’eau oxygénée solide… Pas de panique, ça va bien se passer 😉

recette lessive maison
Adieu, bande de tâches.

En cas de linge très sale, faire tremper les vêtements concernés dans une bassine d’eau chaude (mais pas trop) avec 2 cuillères à soupe de percarbonate. Pas plus d’1h ou 2 pour du linge coloré, jusqu’à 24h pour du blanc.

Attention à prendre une grande bassine et à ne pas la remplir entièrement car le percarbonate, ça mousse !

Ensuite, direction la machine à laver, et c’est tout !

Comment entretenir le linge blanc de manière écologique ?

Pour le linge blanc qui tire la tronche, placez une à deux cuillères de percarbonate de soude, directement dans le tambour. Faites tourner à 40°C minimum (car le percarbonate est vraiment efficace à partir de cette température) et laissez la magie opérer !

Idéal pour pimper vos slips kangourous défraîchis.

D’autres questions sur comment faire sa lessive écologique soi-même ?

Posez-les en commentaires, je vous répondrais 😉

Il existe évidemment d’autres recettes, tout aussi écologiques et économiques, comme celles de la lessive au lierre, à la cendre ou au savon noir. Mais j’ai voulu aller au plus simple pour cet article.

Et si la question des produits ménagers écologiques vous intéresse, je vous conseille cette lecture : Arrêtez le massacre, passez au ménage écologique !

Pour information, certains des liens renvoyant vers des ingrédients sont des liens d’affiliation. Ces petites commissions sur vos achats par Internet me sont indispensables pour consacrer plus de temps à ce blog, et pouvoir publier des articles intéressants et documentés. Merci pour votre soutien ❤️
DIY lessive écologique

❤ Partager cet article :
  • 271
    Partages
Anaelle
Blogueuse engagée. Écologie, société et autodérision.

35 Responses

  1. Anais dit :

    Bonjour , qu’appelle tu eau de rinçage ?

  2. Chloé LE VAN GONG dit :

    Bonjour Florence, merci pour cet article très complet. Je fabrique aussi ma lessive, avec copeaux savon de marseille vert sans huile de palme, savon noir liquide et cristaux de soude. j’y ajoute aussi quelques gouttes d’HE. Je n’utilise jamais d’adoucissant, est-ce que cela fait référence à l’eau de rinçage dont tu parles en intro ?

  3. Solenn dit :

    Bonjour Anaelle,
    Bravo pour tes articles toujours très inspirants et drôles !
    Je songe depuis un moment à tenter l’expérience de la lessive maison et je vais essayer ta recette dès que j’aurais fini mon bidon de lessive actuel. J’ai trouvé du savon de Marseille sans huile de palme chez La vie claire, sous leur marque distributeur. Je me posais la question au sujet de la quantité de lessive à utiliser pour un lavage, est ce que la même quantité vs lessive industrielle convient ou faut il en mettre d’avantage ?
    Petite remarque au sujet des HE, elles contiennent des substances allergisantes elles aussi… certaines sont aussi photosensibilisantes comme l’HE de citron (et agrumes en général). A utiliser avec parcimonie (c’est ma copine !)

  4. Marine dit :

    Bonjour, je fais également mes lessives maison avec du savon de Marseille blanc car j’avais entendu dire que le vert pouvait tacher, qu en est il vraiment ? Car l’huile de palme c’est pas écolo du tout !!!
    Je n’aime pas du tout l’odeur du savon vert, reste elle sur le linge ensuite ??
    Merci

  5. Cécile dit :

    Bonjour Anaelle,
    Je suis ravie d’avoir découvert ton blog qui va bien m’aider à approfondir « ma révolution des tortues ». Prochaine étape, la lessive maison !!! Mais bon comme d’hab, je comprends vite, mais faut m’expliquer longtemps… Donc, dans ta recette, on peut mettre des HE, mais en lisant tous ton article et les commentaires (que j’ai trouvés tout aussi intéressants), j’ai pu lire qu’on peut mettre du vinaigrant blanc et des HE dans l’eau de rinçage. Donc mon interrogation se pose sur la quantité d’HE et je me suis dit qu’il vaut peut-être ne pas en mettre dans la lessive et faire un bidon d’assouplissant avec vinaigre+eau+HE. Peux tu me dire se que tu en penses s’il te plait ?

    • Anaelle dit :

      Bonjour ! En effet, je pense que faire un bidon d’assouplissant est la meilleure solution. Si tu manges des agrumes bio tu peux aussi les mettre à macérer dans du vinaigre blanc pendant 3 semaines avant de t’en servir, ça parfume et c’est gratuit 😉

  6. Léa dit :

    Merci pour la recette !! Je vais la tester bientôt pour remplace la lessive Ecodoo que j’utilise pour les couches lavables mais je crois que je vais devoir oublier l’adoucissant car le vinaigre blanc n’est pas trop conseillé. Il détériore la couche semble-t-il 🙂

  7. Hélène dit :

    Bonjour. Bravo pour votre blog.
    Pour la lessive…j’utilise un produit de la Droguerie Ecologique, qu’on trouve dans les Biocoop:
    Lessive poudre ultra-concentrée éco, 800grs, 8,90euros, certifiée Ecocert. On peut faire jusqu’à 80 lavages. Je trouve cela pratique . Je mets juste une cuillère à soupe par lavage +vinaigre pour le rinçage+ percabonate pour le blanc.
    Ce produit convient à l’écolo paresseuse que je suis… 🙂

  8. Isabelle dit :

    Bonjour Anaelle,
    Je lis ton blog depuis peu mais je l’apprécie beaucoup. Peut-on remplacer le savon de Marseille par du savon d’Alep ou du savon noir dans cette recette ?
    Merci,
    Isabelle

    • Anaelle dit :

      Je sais qu’on peut faire de la lessive au savoir noir mais je n’ai jamais testé. Pour Alep, ce serait un peu dommage car l’huile de laurier est chère 😉

  9. Laure dit :

    Hello Anaelle,
    C’est à peu de chose près ma lessive que je fais depuis 6 ans 😉 Sauf que j’en fais par 4 litres pour ne pas à en refaire régulièrement et j’avais une dose un peu plus élevée de savon, j’arrive à 42g par litre. Je testerai en diminuant.
    Et comme toi je suis passée au savon sans huile de palme, les blocs verts de Marius Fabre. Il faudrait que je regarde ta marque je ne l’ai jamais utilisée.
    J’ajoute en plus du bicarbonate (1 à 2 cc) par lessive couleur et du percarbonate pour les lessives de blancs, et le vinaigre je le mets dans le bac à assouplissant donc pas de problème de vidange !
    Ton article m’a permis de refaire le point et il y avait quelques astuces que je ne connaissais pas, merci 🙂

  10. Sandrine dit :

    Bonjour Anaëlle,
    Merci pour cet article. Après avoir testé des lessives vendues en magasin bio mais les trouvant pas franchement terribles, j’ai finalement opté moi aussi pour la fabrication maison. Voici donc la recette qui m’a été recommandée sur des salons bio : 2/3 bicarbonate de soude + 1/3 percarbonate de soude. Je trouve cela très efficace. Quand il y a une tâche plus marquée, je frotte avant passage en machine avec du savon de Marseille. Parfois, j’ajoute un peu d’huile essentielle dans le bac de rinçage pour parfumer. Bonne journée !

  11. Lilie dit :

    Bonjour, dans la recette que j’utilise, il y a en plus 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Qu’en penses-tu ?
    2e question : moi j’adore l’odeur de frais de la lessive industrielle… Comment pourrais-je faire pr la retrouver ?

    • Anaelle dit :

      Oui tu peux rajouter du bicarbonate, il vient adoucir l’eau de lavage et c’est un désodorisant, aussi. Pour l’odeur, mets des huiles essentielles de ton choix dans l’eau de rinçage, ça sent bon en sortant de la machine.

  12. Elo dit :

    Question pour le linge odorant, du type le t-shirt d’après footing qui sent bon l’effort… j’ai utilisé la lessive bio de Biocoop et « l’odeur d’effort » était toujours présente, et du coup suis repassée à du plus classique… J’ai très envie de me mettre à la lessive maison (j’ai déjà mon cube de savon de Marseille vert), mais je suis inquiete de son efficacité sur les odeurs

    • Anaelle dit :

      Je mets toutes mes affaires de running (et mon mec celles de basket) à la machine avec cette lessive et je n’ai jamais eu de problèmes d’odeur !

  13. Tchipette dit :

    Merci pour ton (super) blog.
    Pour le savon de Marseille, j’en ai trouvé 100% naturel sans huile sans rien et de très bonne qualité chez « Comme avant » et la livraison est gratuite. Ils ont par ailleurs un dentifrice solide super.
    Pour les HE il faut juste faire attention, certaines peuvent tâcher il faut demander. La lavande ne tâche pas et sûrement d’autres.
    Encore merci et bonne journée à tou.te.s

  14. Hélène dit :

    Super article, comme toujours!
    Personnellement, j’ai essayé plein de recettes, savon de Marseille à l’huile de palme (bouh! la vilaine), au savon noir (qui ressemblait davantage à du pesto, la bonne odeur en moins), et cette fois-ci je me suis lancée avec le savon de Marseille tout vert. Le hic: il doit y avoir une réaction chimique qui ne lui a pas plu, j’ai une partie toute huileuse au fond de la bouteille, et le reste au-dessus. En soi, j’ai juste à mélanger pour que ça redevienne normal, mais 1h après, il y a une nouvelle séparation…

    • Anaelle dit :

      Merci Hélène ! L’eau et l’huile étant non miscibles, je pense qu’on n’y échappe pas : il faut se résigner à secouer avant chaque lessive 😉

  15. Claude dit :

    Oui toujours super tes articles ! Et je me suis faite avoir aussi avec les copeaux qui contenaient de l’huile de palme, et un sac dure longtemps, trop nul !!
    Peux tu me dire la différence entre bicarbonate et percarbonate ?

    • Anaelle dit :

      Ce sont deux produits différents. Le bicarbonate est très polyvalent et peut servir en cuisine, contrairement au percarbonate qui est surtout un détachant et un agent blanchissant. Bon après j’ai pas un doctorat en chimie non plus, je ne vais pas m’aventurer plus loin 😉

  16. L dit :

    D’abord, je suis ton blog depuis un moment maintenant et je le trouve absolument génial. Je suis dans une démarche ecolo/zéro déchet/éthique etc, et tu apportes souvent des réponses sur des sujets qui, je trouve, sont peu abordés ailleurs, comme la question des meubles par exemple. Et je sais que je peux toujours avoir une grande confiance en tes articles. Merci pour ton travail 🙂

    J’ai bien envie de tester cette lessive, mais je mets à laver des SHL à chaque machine… Est-ce que cette lessive permet de laver les serviettes et culottes hygiéniques lavables ? Car le savon de Marseille vert, à cause de la glycérine, les imperméabilise… J’ai moi-même pu m’en rendre compte quand je les lavais à la main avec du savon de Marseille :/ Est-ce que ce n’est pas le cas lors d’une machine, où la quantité de savon de Marseille est peut-être plus petite ? Ou peut-on remplacer par un autre savon dans cette recette ?

    • Anaelle dit :

      Merci pour ton retour, ça fait super plaisir ! 😀 Je n’ai pas remarqué que le savon de Marseille les imperméabilisait ! Moi je les rince avec moi sous la douche le soir même pour enlever le gros du sang, et ensuite machine. Ça marche pas trop mal comme ça je trouve 🙂

  17. Clara dit :

    Coucou, je fais ma lessive à la maison comme toi depuis 2 ans et demi et j’ai presque la même recette hahaha
    Pour les taches il y a une application pour téléphone ultra cool qui s’appelle « la tache » je sais pas si tu connais ? Tu dis l’origine de ta tache et ils te disent comment la nettoyer (Souvent avec du bicarbonate ou des astuces de grand mère) c’est ultra pratique !

  18. hélène les jolies choses de ma vie dit :

    Bonjour,
    Personnellement, j’utilise les copeaux de savon de Marseille tout fait, vendu en sac (même marque que le paquet de soude sur ta photo). Qu’en penses-tu ?

    • Anaelle dit :

      Le savon en copeaux de la droguerie écologique est fait à partir d’huile de palme, malheureusement (je me suis faite avoir aussi). Dans ce cas il faut vraiment faire attention à ne pas en mettre trop dans son mélange, et entretenir sa machine régulièrement.

  19. Flo dit :

    Bonjour Anaelle,
    J’ai testé la lessive maison avec la recette que tu décris et j’ai eu l’impression que ça lavait moins bien que la lessive en vrac que j’achète au magasin bio…du coup j’avais tendance à en mettre 2 fois plus et j’étais toujours obligée d’en refaire, bref j’ai eu la flemme et j’ai arrêté Mais j’aimerais bien m’y remettre et peut-être l’utiliser en alternance pour du linge pas trop sale.
    J’utilise aussi le percarbonate mais attention ça ne va pas pour tous les tissus, seulement le blanc, sinon ça a tendance à décolorer.
    Pour l’adoucissant au vinaigre il faut avoir la main légère avec tous les linges qui contiennent de l’élastane car ça abîme les élastiques
    Et si vous avez une astuce pour que ma machine à laver n’aspire pas direct les 500ml de vinaigre que je mets pour la nettoyer, je suis preneuse !!! Me suis faite avoir car avant chaque lessive elle se vidange systématiquement !
    Bonnes lessives à vous

    • Anaelle dit :

      Bonjour Flo,
      Pour la lessive maison, ça lave aussi bien qu’une autre lessive. En revanche, c’est vrai qu’il faut prévoir le détachage… Pour le percarbonate effectivement il vaut mieux ne pas laisser le linge coloré tremper trop longtemps.
      Pour le vinaigre, le mettre dans un verre doseur ? Ou bien dans le compartiment de la lessive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez la révolution des tortues !Et faites votre transition écologique sans pression ni jugement. OKLM, quoi.

Chaque semaine, recevez des infos et des conseils pour intégrer facilement l'écologie à votre quotidien.

Attention : non seulement cette newsletter est utile, mais en plus, elle est drôle.