Pourquoi choisir un matelas en latex naturel et bio ?

Pourquoi choisir un matelas en latex naturel et bio ?

matelas en latex naturel
Article publié le
Mis à jour le
❤ Partager cet article :
  • 291
    Partages

Pourquoi s’intéresser aux matelas, et en particulier aux matelas en latex naturel ? Pour plein de raisons, mais déjà parce qu’on y dort incroyablement bien, dixit tous ceux qui en possèdent un.

Vous êtes-vous déjà penchés sur la composition de votre matelas ? Non ? L’immense majorité d’entre eux sont fabriqués en matières synthétiques (dérivées du pétrole), auxquelles on a rajouté quelques traitements chimiques pour faire bonne mesure : retardateurs de flammes, traitements anti-acariens and co.

Vous souhaitez changer de literie prochainement ? Je vous explique pourquoi choisir un matelas écologique, bio et naturel.

Cet article vous est présenté grâce au soutien de Kipli, entreprise familiale qui propose des matelas en latex 100% naturel et bio. Ceux-ci sont fabriqués artisanalement et à la commande à Turin, en Italie, pour éviter tout gaspillage des matières premières et réduire le bilan carbone de la production.

Pour vendre ses matelas naturels au meilleur prix, Kipli gère l’ensemble de sa chaîne de fabrication et ne distribue ses produits que via son site Internet. Il n’y a donc aucun intermédiaire : c’est un véritable circuit court du matelas, de l’usine au domicile de l’utilisateur !

L’entreprise a également réduit ses marges par rapport à la moyenne de l’industrie. Il n’y a donc pas de soldes chez Kipli, mais un prix juste, tout au long de l’année. Ainsi, ces matelas peuvent être jusqu’à 2 fois moins chers que ceux de leurs concurrents, pour une qualité équivalente.

Disponible en 18 tailles et même en sur-mesure si besoin, ce matelas écologique est entouré d’une housse en coton bio (face été) et laine mérinos (face hiver) amovible, pour un entretien facilité. L’entreprise propose également des matelas pour bébés et des oreillers (testés et approuvés 😉 ).

Les matelas naturels Kipli sont composés à 100 % de matériaux naturels et donc biodégradables, résolvant ainsi la question du recyclage des matières.

Le latex qui compose ces matelas écologiques est certifié EUROLATEX, ce qui garantit la fabrication de l’âme du matelas en Europe, et l’absence d’engrais et de pesticides chimiques. Le latex provient de plantations d’hévéas au Sri Lanka, où il est récolté de manière équitable, créant de l’emploi local et justement rémunéré.

La livraison et le retour sont gratuits, et l’acheteur dispose de 100 jours pour essayer son produit. De quoi acheter un matelas sur Internet en toute tranquillité !

Kipli a également rejoint le mouvement 1 % pour la planète, et reverse donc 1 % de son chiffre d’affaires à des ONG environnementales.

C’est fait comment, un matelas ?

Avant d’entrer dans les détails, posons les bases. Pour faire simple, un matelas, c’est comme un sandwich :

  • Au milieu, il y a l’âme du matelas, qui soutient le corps (le vôtre). Elle est généralement en latex, en mousse ou à ressorts, plus rarement en laine (ou en coton pour les futons).
  • Autour de l’âme, il y a le garnissage, en fibres naturelles ou synthétiques. Il vient rembourrer le matelas et moduler la sensation de confort.
  • Le coutil est la toile du matelas qui entoure le tout. Il est le plus souvent en coton.
composition matelas naturel kipli
Composition d’un matelas naturel. (Source : Kipli)

Bien choisir son matelas : pourquoi est-ce important ?

En moyenne, nous passons un tiers de notre journée au lit, ce qui veut dire aussi… Un tiers de notre vie (#calculmental).

Oui, un tiers de notre vie allongés sur un matelas ! Or, s’il est mauvaise qualité ou abîmé, celui-ci peut engendrer des maux de dos et autres douleurs chroniques, en plus d’altérer la qualité du sommeil. Et je ne sais pas vous mais moi, quand j’ai mal dormi, il vaut mieux ne pas me croiser.

mauvais matelas problèmes de sommeil
Conséquences d’un mauvais matelas.

Vu comme ça, acheter un matelas, c’est pas du tout une décision à prendre à la légère. Bon, c’est de toute façon difficile de faire un achat impulsif quand on sait combien ça coûte, mais je le dis quand même.

En moyenne, on recommande de changer de matelas tous les 10 ans. Et même moins si des déformations apparaissent avant (creux, bosses…), ce qui est souvent le cas avec les matelas en synthétique.

Mais quel matelas choisir, et selon quels critères ? Le confort est certainement le plus important de tous. Mais puisqu’on passe le tiers de notre vie le nez enfoncé dans notre literie… Mieux vaut regarder de plus près les matériaux dont elle est composée.

Pourquoi éviter les matelas en synthétique ?

Le synthétique pose deux problèmes majeurs : la présence de produits nocifs, et le recyclage des matériaux en fin de vie.

Des matelas constitués de dérivés du pétrole

Toute la nuit, nous sommes allongés sur un matelas issu de produits dérivés de la pétrochimie. Et comme si ça ne suffisait pas, on rajoute des traitements chimiques destinés à accroître sa « sûreté » : retardateurs de flamme, traitement anti-bactérien…

Ainsi, les matelas en mousse de polyuréthane ou à mémoire de forme peuvent contenir diverses substances nocives. Du chlore, des solvants (benzène, chlorure de méthylène…) des COV (formaldéhyde), des perturbateurs endocriniens (acide perfluorooctanesulfonique…) Une vraie cocktail party !

En 2017, des seuils anormalement élevés de dichlorobenzène ont été découverts dans les matelas BASF. Or, c’est une substance tout de même classée cancérogène possible… L’Anses a publié un « avis rassurant », mais fondé « sur les résultats d’analyse fournis par BASF, géant de la chimie, et par des industriels de la literie », précise l’UFC-Que Choisir.

Quid des matelas en latex ? Malheureusement, il faut se méfier des mentions type « 100 % latex ». Car s’il n’est pas écrit « naturel », c’est surtout 100 % synthétique… Faites attention aussi aux « 100% latex d’origine naturelle » : ici, c’est un latex synthétique produit à partir d’une faible part de latex naturel. Compliqué, je sais…

matelas synthétique ou naturel
Qui aurait cru qu’il y aurait autant de monde dans un simple matelas ?

La difficile question du recyclage des matelas

Tous ces matelas fabriqués à partir de matières synthétiques posent également un problème de recyclage.

Une fois que vous avez apporté votre matelas en déchetterie (où jeter vos meubles ?), ou sollicité les services des encombrants de votre commune pour le récupérer, que devient-il ?

En France, la filière du recyclage des matelas est peu développée et se structure doucement, cherchant de nouveaux débouchés. Pour l’heure, on estime que 5 millions de matelas et sommiers sont enfouis chaque année, sans recyclage ni valorisation.

En théorie, il est possible de récupérer les matériaux pour fabriquer des panneaux acoustiques et thermiques, des tatamis de judo (!) ou plus rarement de nouveaux articles de literie.

Mais malheureusement, cette valorisation se fait surtout au niveau des chutes de production. Et beaucoup moins au niveau des produits usagés. « La voie privilégiée pour le mobilier rembourré et le matelas reste l’incinération pour valorisation énergétique » peut-on lire dans un rapport de l’ADEME daté de 2010.

recyclage matelas filière REP
Les principales filières REP (source : ADEME)

Depuis 2012, l’ameublement est une filière à responsabilité élargie du producteur. En français, ça signifie que les fabricants et distributeurs prennent en charge tout ou partie de la gestion des déchets lorsque leurs produits arrivent en fin de vie. Éco-mobilier est l’éco-organisme en charge d’organiser cette filière de recyclage. On peut donc supposer que le recyclage va progresser à l’avenir. Mais les substances toxiques restent les mêmes…

Les avantages d’un matelas en latex 100 % naturel

Les matelas en synthétique posent des problèmes pour la santé humaine et environnementale. La solution ? Se tourner vers les matelas naturels !

Un meilleur choix pour la santé… Et le porte-monnaie

S’il est composé à 100 % de latex naturel et entouré de textiles certifiés (Oeko-Tex etc.), un matelas en latex naturel est exempt des substances chimiques nocives que nous venons d’évoquer.

Hélàs, il est possible d’apposer la mention « 100 % latex naturel » alors que celui-ci n’en est composé qu’à 85 % (ne me demandez pas la logique…) Vérifiez donc, si possible, que votre matelas est bien entièrement constitué de fibres naturelles.

Quels sont les avantage du latex naturel ? C’est une matière respirante qui évacue d’elle-même la transpiration de la nuit. Elle empêche donc l’humidité de s’installer au cœur du matelas. Celui-ci est alors naturellement anti-acarien, hypoallergénique et antifongique.

La durée de vie d’un matelas en latex naturel est d’au moins 12 ans sans perte d’élasticité, contre 5-7 ans pour un matelas en synthétique. Il s’adapte à la morphologie de son/ses utilisateur(s) et soutient le dos pour éviter les douleurs.

Un meilleur choix pour l’environnement

plantation hevea sri lanka
Une plantation d’hévéas au Sri Lanka (source : Ji-Elle sur Wikicommons)

Un matelas naturel est composé de latex. Celui-ci est produit à partir de l’écorce de l’hévéa, un arbre à caoutchouc originaire d’Amazonie. Il n’est pas exploité avant ses 7-8 ans, et peut produire entre 11 et 30 ans avant d’être remplacé par un autre arbre.

Pour récolter le latex, on pratique une incision peu profonde dans l’écorce de l’arbre. Le lait d’hévéa coule le long de l’incision, pour être collecté dans de petits récipients. Ces saignées sont entrecoupées de pauses pour permettre à l’arbre de se régénérer. On change aussi régulièrement de sens pour ne pas abîmer l’arbre.

Au contact de l’air, le lait d’hévéa coagule. Son rôle est de protéger l’arbre contre les bactéries, les parasites, etc., c’est pourquoi le latex est naturellement anti-bactérien, et ne nécessite aucun traitement supplémentaire.

recolte latex naturel caoutchouc
Récolte de latex naturel (source : Faisal Akram sur Flickr)

Enfin, les plantations d’hévéas reboisent des parcelles entières et agissent comme des puits à carbone, sans empêcher d’autres végétaux de pousser autour.

Deux types de latex naturel pour un confort optimal

Après récolte à la main, le latex est transformé par divers procédés mécaniques et thermiques. Il est filtré, centrifugé, émulsionné, chauffé puis vulcanisé dans des moules pour prendre sa forme solide.

Non, moi non plus je ne sais pas ce que ça veut dire vulcanisé… Et Google me répond « transformé par vulcanisation ». Okay, merci.

La vulcanisation, c’est donc un moment où on chauffe le caoutchouc avec des additifs minéraux pour le rendre plus stable. Ça évite qu’il se casse quand il froid, et qu’il colle quand il fait chaud. Ce qui est mieux pour dormir dessus, quand on y pense. Plus solide et plus élastique, il est prêt à constituer l’âme de votre matelas !

Il existe deux méthodes de vulcanisation, qui donnent deux latex différents :

  • Le latex Dunlop est le plus dense des deux et donne un matelas ferme.
  • Le latex Talalay est plus aéré, ce qui le rend plus souple.

Certains matelas combinent les deux pour vous laisser le choix.

Quel matelas pour les bébés et les enfants ?

Une bonne partie de la croissance se fait pendant la nuit. Aussi, il est indispensable d’offrir aux enfants une literie de qualité :

  • Pour leur éviter des problèmes de dos à l’âge adulte ;
  • Pour bannir les substances nocives de leur chambre.

Aussi, les matelas en latex naturel sont totalement recommandés pour les plus petits ! Leurs propriétés naturellement anti-bactériennes, hypoallergéniques, etc. sont particulièrement intéressantes. D’autant qu’elles ne nécessitent aucun additif nocif !

Petit point important : on n’oubliera pas l’alèse, évidemment 😉

matelas bébé latex naturel
Matelas bébé en latex naturel (source : Kipli)

Peut-on acheter son matelas écologique sur Internet ?

Le matelas, c’est quelque chose qui s’essaie avant d’être acheté. Et ça, les fabricants de matelas « bio » l’ont bien compris.

Aujourd’hui, vous pouvez commander votre literie écologique sur Internet en toute tranquillité. Vérifiez simplement que le fabricant ou le distributeur vous propose :

  • Une période d’essai pour tester le confort de votre matelas naturel ;
  • Une livraison et un retour gratuit pour pouvoir le renvoyer sans frais s’il ne convient pas.

Enfin, choisissez de préférence une garantie longue (10 ans) pour pouvoir l’échanger en cas de problème.

Comprendre les certifications des matelas écologiques

Les labels et certifications arborés par les matelas naturels peuvent vous guider dans vos achats. Mais que signifient-ils ?

  • Oeko-Tex Standard 100 : ce label textile allemand, très exigeant, assure l’absence de substances chimiques nocives dans les textiles.
  • EUROLATEX et QUL sont deux certifications qui garantissent un latex 100% naturel, sans contact avec des matières synthétiques.

À cela viennent s’ajouter diverses certifications moins célèbres, concernant la durabilité du matelas, son caractère anti-bactérien, anti-allergique, etc.

Quelques conseils pour bien entretenir votre literie

Vous avez acheté ou prévoyez d’acheter un matelas en latex naturel ? Quelques conseils et astuces pour en prendre soin :

  • Changez de sommier en même temps que le matelas. Ce serait dommage d’avoir un bon matelas sur un sommier en mauvais état… Si vous aimez les couchages fermes, optez pour des lattes rigides. Si vous aimez quand c’est plus souple, préférez des lattes flexibles.
  • Ne laissez jamais un matelas à même le sol. Sans sommier, celui-ci n’évacue pas l’humidité. Ce qui peut créer des problèmes d’allergies, en plus d’une détérioration précoce.
  • Préférez un sommier à lattes, qui facilite la circulation de l’air.
  • Pensez à retourner votre matelas 2 fois par an. Faites-le en avril et octobre, même si vous n’avez pas de faces été/hiver. Votre matelas s’abîmera moins vite !
  • Retournez aussi régulièrement votre matelas tête et pied. Idéalement, pensez-y tous les 3 mois pour permettre aux matériaux de garnissage de se stabiliser.
  • Ne surchauffez pas la chambre à coucher. Une température de 16-18°C ainsi qu’une aération quotidienne viendront améliorer la qualité de l’air et empêcher la prolifération des acariens, bactéries, etc.
  • À chaque changement (fréquent) de draps, passez l’aspirateur sur le matelas pour le débarrasser des poussières et surtout de sa petite vie interne (acariens and co.)
  • Une alèse / protège-matelas en fibres naturelles placé sous le drap-housse viendra protéger votre matelas de la transpiration et des accidents du quotidien, nuits de folie, etc.
matelas naturel bio écologique
(Source : Kipli)

Je crois que vous êtes parés pour bien choisir votre literie écologique. Pour continuer dans cette direction, prenez garde à ce que vos autres articles (oreillers, couette, draps…) respectent les mêmes exigences 😉

Si vous avez encore des questions, posez les en commentaire !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Pinterest !

matelas sain naturel bio

Merci encore à Kipli, fabricant de matelas naturels et écologiques, pour leur soutien.


❤ Partager cet article :
  • 291
    Partages
Anaelle
Blogueuse engagée. Écologie, société et autodérision.

15 Responses

  1. CORDARY Cécile dit :

    Bonjour,
    Un grand merci pour cet excellent article; je connaissais Futaine et je suis très contente de découvrir Kipli, ça va carrément me servir!
    Du coup, une petite suggestion comme ça pour un prochain article: ou trouver du linge de maison bio, fiable, avec une entreprise avec une vrai démarche durable et pas seulement un « coin bio »…. C’est aussi une prise de tête! Je ne connais que Futaine et le choix reste limité…
    MERCI pour ces articles de qualité et inspirants!

  2. Laurence dit :

    Ces informations sont utiles! Comme quoi, il est important d’être conscient de quoi est composé le matelas.

    La housse est-elle détachable?

  3. Audrey dit :

    Hello Anaelle,
    Merci pour cet article très utile ! Est-ce que le matelas en latex n’est pas néanmoins trop lourd pour le transport ? Je sais que le latex pèse son poids 😉
    J’hésite à m’en acheter un prochainement mais j’habite dans un immeuble avec seulement des escaliers

  4. Jérôme dit :

    Bonjour,
    nous avons aussi commencé notre transition pour les matelas mais avons fait le choix de Futaine, 100% cotons, ils ont aussi des engagements pour les producteursn et ça a l’avantage de ne pas avoir de face en laine car les matelas en latex sont rarement sans laine ou le latex n’est pas réellement durable et/ou équitable.
    Le choix du matelas est vraiment compliqué, il n’y pas de solution saine, 100% locale etc… en tout cas, on n’a pas trouvé.
    Et pour nous écologie passe aussi par le respect des autres êtres vivants de la terre donc pas de laine.

    Merci pour votre blog au passage, les messages correspondent à une bonne partie de nos changements réalisés ces dernières années.

  5. Malika dit :

    Bonjour,
    Avez-vous d’autres marques de confiance moins chères à nous suggérer? Comment s’assurer que le matelas soit 100% naturel et pas seulement 85%?
    Merci pour toutes ces informations 🙂

    • Anaelle dit :

      Bonjour Malika, je n’ai testé que Kipli ! Pour le latex naturel, si vous avez un doute le mieux est encore de poser la question directement à la marque 😉

  6. Beyer dit :

    Merci pour cet engagement responsable et pour toutes les explications.! A suivre…

  7. Mylène dit :

    Merci pour cet article, effectivement ça fait réfléchir! Je regrette seulement qu’une des faces soit recouverte de laine de mérinos…

  8. Sonia dit :

    Merci, Anaëlle, pour cet article super utile maintenant pour moi car je dois acheter un matelas plus grand et une couette pour mon petit dernier de 2 ans sûrement cette année .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez la révolution des tortues !Et faites votre transition écologique sans pression ni jugement. OKLM, quoi.

Chaque semaine, recevez des infos et des conseils pour intégrer facilement l'écologie à votre quotidien.

Attention : non seulement cette newsletter est utile, mais en plus, elle est drôle.