Où acheter des vêtements éthiques, écologiques et abordables ?

Où acheter des vêtements éthiques, écologiques ET abordables ?

vêtements éthiques abordables
❤ Partager cet article :
  • 999
    Partages

Si vous avez atterri ici, je suppose que vous avez entendu parler des dégâts causés par la fast-fashion. Et que vous avez une certaine envie d’en sortir. Malheureusement, quand vous regardez le prix des vêtements éthiques, vos bonnes résolutions en prennent un coup. La dernière fois, vous avez fini en PLS entre deux rayons chez Zara.

Heureusement, il existe des marques de mode éco-responsable, certes plus chères que du H&M ou du Gap, mais néanmoins abordables. Pour peu qu’on raisonne un peu notre consommation de vêtements.

Je vous propose donc un petit récap’ des problèmes causés par la fast fashion, un état des lieux de la mode éthique et un annuaire des marques durables et abordables. Voici le résumé de l’article :

Et si vous êtes pressés :

Le coût environnemental et social de la fast fashion

Santé, environnement… Difficile d’ignorer les ravages causés par la fast fashion.

Les dessous toxiques de la mode

En 2012, l’ONG Greenpeace a sorti un rapport intitulé les dessous toxiques de la mode. Suite à cette publication, elle a mené une grosse campagne contre l’utilisation de produits néfastes par l’industrie du prêt-à-porter.

L’étude de Greenpeace montrait en effet la présence dans une majorité de vêtements d’éthoxylates de nonylphénols (NPE), souvent utilisés comme détergents ou imperméabilisants. Ceux-ci se transforment dans l’eau en nonylphénol (NP), un perturbateur endocrinien qui s’accumule dans les milieux aquatiques. On trouve aussi des phtalates, qui appartiennent également à la grande famille des perturbateurs endocriniens, ou des colorants azoïques, potentiellement cancérogènes.

Ces polluants sont dangereux, tant pour les consommateurs que pour les ouvriers du textile et les riverains des usines de production de vêtements.

Qu’attendent les marques interpellées par Greenpeace pour changer ? Certaines ont relevé le Défi Détox lancé par l’ONG… Tandis que d’autres persistent et signent. RÀF de nous empoisonner.

fashion detox greenpeace
Extrait de la campagne de Greenpeace

Une surconsommation de ressources

Pourtant, chaque année et en particulier au moment des soldes, Greenpeace rappelle les dégâts environnementaux et sociaux causés par la surproduction / surconsommation de vêtements.

Celle-ci est très gourmande en ressources (énergie, eau potable), en plus d’émettre beaucoup de gaz à effet de serre et de rejeter de grandes quantités de polluants dans les eaux et les sols. Le pire, c’est qu’on les porte quelques fois avant de changer. Et très peu de ces vêtements sont recyclés, la plupart dormant au fond des armoires ou partant en décharge.

La fast fashion entraîne également des conditions de travail cauchemardesques pour les ouvriers des pays en développement. On entend parler de tout ça, mais c’est comme pour l’élevage industriel : il suffit de fermer les yeux !

Pourtant, de plus en plus de documentaires édifiants sont disponibles. Je me souviens du jour où j’ai regardé The True Cost. Après seulement 30 minutes de film, Monsieur m’a regardé et m’a dit : « J’ai envie de brûler toutes mes fringues. »

Au final, on a pas fait de brasier, mais on a décidé de fortement limiter nos achats. Et de ne plus rien acheter en fast fashion.

documentaire the true cost fast fashion
The True Cost, disponible sur Netflix

Envie d’aller plus loin ? Lire aussi : Slow fashion : et si on s’habillait éthique et responsable ?

C’est quoi, la mode éco-responsable ?

On peut acheter des vêtements éthiques et écologiques, sans que notre démarche le soit pour autant. Car la surconsommation de mode éco-responsable reste de la surconsommation.

Consommer moins

La première chose à faire est – à mon sens – de faire des achats plus raisonnés de vêtements. Et ce n’est pas toujours facile, avec toutes ces offres spéciales, ces promotions, ces ventes privées…

Comment faire ?

  • Déserter les magasins, et se désabonner de toutes les newsletters possibles. Halte à la tentation !
  • Acheter des vêtements indémodables, et qui nous vont vraiment.
  • Trier et vendre / donner les vêtements qui ne nous vont plus (on y reviendra).
  • Réfléchir à ses besoins et se diriger vers la seconde main et/ou des marques véritablement engagées pour les satisfaire.

Lire aussi : Comment acheter moins de vêtements ? Découvrez la garde-robe capsule

Acheter éco-responsable

Il est souvent difficile de tous les cocher, mais voici les principaux critères d’un vêtement éco-responsable :

1. Une matière textile écologique

D’après Manon du très fourni blog Happy New Green, les matières à privilégier sont :

  • le lyocell ou tencel (fibre synthétique mais issue de la pulpe d’eucalyptus, dont la transformation nécessite peu d’eau et pas d’intrants chimiques) ;
  • le coton bio (qui consomme moins d’eau que le coton conventionnel) ;
  • le lin (pour un total-look BHL…) ;
  • la laine (sous réserve de bonnes conditions d’élevage, difficile à vérifier…) ;
  • le chanvre (ouais le chanvre, mais pas celui que vous rangiez discrètement dans votre trousse en seconde B, hein.)
s'habiller éthique

À l’inverse, évitez le polyester, le polyamide, la viscose, l’acrylique, l’acétate et l’élasthanne, tous fabriqués à l’aide de produits chimiques toxiques.

2. Des traitements chimiques raisonnés et une économie de ressources

Un vêtement éthique et écologique n’est évidemment pas imbibé de substances néfastes comme certaines teintures ou enduits. Il n’en utilise pas non plus pour son délavage.

Pour se repérer, il existe des labels comme :

  • GOTS – Global Organic Textile Standard qui certifie l’origine biologique des tissus et le respect de critères sociaux au cours de leur fabrication ;
  • Oeko-Tex qui garantit des textiles sans substances néfastes pour l’Homme ou l’environnement.

Avec ces labels, le processus de fabrication du vêtement est également économe en ressources : eau, énergie, etc.

Je ne vous fais pas le couplet sur le gaspillage d’eau pour produire un vêtement : cette illustration trouvée chez Hopaal le résume très bien 😉

hopaal pull recyclé écologique
Infrographie : Hopaal

3. De bonnes conditions de fabrication

Enfin, un vêtement éco-responsable est cousu à proximité de son point de vente (en France c’est l’idéal, en Europe, c’est déjà pas mal…) ET dans de bonnes conditions pour les ouvriers (qui ne peuvent donc pas être des enfants). Le label de la World Fair Trade Organization est un bon repère pour s’assurer de cette fabrication éthique.

world fair trade organization

Bon, ça fait pas mal de critères à matcher tout ça : vous comprenez mieux pourquoi j’ai commencé par vous parler de diminuer sa consommation de vêtements !

Pourquoi les vêtements éthiques sont-ils si chers ?

S’habiller éco-responsable, c’est non seulement fastidieux, mais aussi souvent très coûteux. Quand je retourne certaines étiquettes de marques de vêtements bio, j’ai parfois des palpitations.

C’est vrai, tout le monde ne peut pas se payer des vêtements éthiques et écologiques à ce prix-là. Forcément, je me suis posée cette question : les marques de mode responsable se font-elle du blé (bio) sur notre dos ?

Dans son génial article « Le prix des choses », la blogueuse Coline détaille la répartition du prix de vente d’un vêtement éthique. Ainsi, sur un sweat vendu 65€, la marque citée ne gagne qu’une quinzaine d’euros.

Vu comme ça, je ne me sens pas prise pour un dindon. Et ça me met toujours dans de meilleures dispositions pour acheter, le sentiment qu’on ne me prend pas pour un dindon.

mode éthique écologique

Bref, s’il me paraît évident de faire un effort sur le prix, reste que je ne peux / veux pas mettre 200 ou même 150 euros dans une robe ou un jean. Et je ne parle même pas des pseudo « basiques » informes vendus à ce prix-là, y compris du côté des marques bio prétendument de qualité.

Oui, parlons-en de la qualité. Car hélas, ce n’est pas parce que ça coûte cher que ça sera forcément mieux. J’ai eu quelques expériences très décevantes avec des marques pourtant « confectionnées avec amour » : vêtements qui se déforment ou rétrécissent au premier lavage (à froid), finitions de merde, fils qui pendent, coutures qui craquent… Quand je viens de craquer ma tirelire pour une robe à 120 euros, ça me donne juste envie d’aller foutre le feu à l’enseigne.

Alors, pour moi-même et pour ce blog (donc pour vous – cœur avec les doigts -), je me suis penchée sur le sujet : quelles sont les marques de mode éco-responsable et néanmoins abordable ? Où acheter des vêtements éthiques et écologiques sans y laisser un SMIC ? (Oui je suis très portée sur la rime en ce moment.)

Shopping responsable : commencez par la seconde main !

mode responsable vêtements d'occasion

Pourquoi acheter des vêtements neufs alors qu’il en existe déjà suffisamment pour nous vêtir jusqu’à la fin des temps (ou presque) ?

Souvent, on se rue sur les nouveautés alors qu’on pourrait trouver notre bonheur ailleurs. Situation : une occasion se profile et j’ai besoin envie d’une nouvelle robe. Je n’ai pas forcément un gros budget, et conscience que je ne la remettrai pas très souvent. Dans ce cas, je commence par chercher mon bonheur dans les dépôts-vente et sur les sites de vente de vêtements d’occasion.

Les dépôts-vente en ligne, pour vendre et acheter d’occasion

Il existe de nombreux sites où vous pouvez acheter des vêtements de seconde main. On peut s’y offrir des vêtements de tous les styles, parfois comme neufs, à un prix nettement inférieur à ceux des magasins.

Quand on est fan de certaines marques et qu’on connaît bien les modèles, il suffit d’un peu de patience pour voir apparaître les pièces qu’on cherche sur ces plateformes, et souvent à prix modiques.

Les plus connus sont Vinted, Videdressing et Vestiaire Collective.

vêtements occasion vinted

Vinted : C’est le plus populaire et le plus fourni. On trouve un peu de tout dessus, des pépites comme des trucs affreux. Pour ne pas s’y perdre, mieux vaut savoir ce qu’on veut et utiliser les filtres de recherche pour le trouver. Grâce au système d’évaluation, vous savez si vous avez affaire à quelqu’un de fiable. Les frais de port sont raisonnables en utilisant les points relais, et les commissions sont facturées à l’acheteur. Bref, c’est le meilleur… Si vous arrivez à ne pas y passer trop de temps 😉

seconde main videdressing

Videdressing : C’est peut-être le plus vieux des sites de vêtements d’occasion. Il est plus orienté « luxe » que Vinted, mais on y trouve quand même des pièces pour tous les budgets. Là aussi, il y a du choix et les filtres de recherche sont indispensables.

Les options d’envoi se sont diversifiées et les commissions, prohibitives à une époque, ont été revues à la baisse. Désormais, c’est gratuit pour les articles de moins de 150€, et c’est bien appréciable.

vestiaire collective

Vestiaire Collective : C’est le plus haut de gamme des trois. Je ne l’ai utilisé qu’une fois, pour revendre un pantalon de marque qui ne m’allait plus.

Ici, les Zara and co sont franchement relégués au dernier plan, au profit des grands noms de la mode. Dior, Chanel, Gucci… Chacun son truc, mais si c’est le vôtre, alors pourquoi pas ? 😉

Trouver des vêtements éthiques en friperies, dépôts-ventes et magasins solidaires

Parmi les plus célèbres, citons :

Quelques marques éco-responsables et abordables

Je vous le promets depuis le début de l’article : mon annuaire des marques de vêtements éthiques, écologiques et abordables ! 👗

Ah, j’anticipe : OUI c’est plus cher que Kiabi, mais NON, ce n’est pas excessif (à condition de ne plus acheter de vêtements à longueur de semaines 😉). C’est tout simplement le prix à payer pour une mode qui respecte ceux qui la fabriquent.

1) Ma préférée : Armedangels 💚

vêtements éthiques armedangels

Si je ne devais en citer qu’une, ce serait celle-ci ! Je suis immensément fan des vêtements Armedangels, dont les modèles sont très jolis, extrêmement confortables et toujours bien coupés.

L’entreprise est basée à Cologne : la Deutsche Qualität quoi. Leurs vêtements homme et femme sont fabriqués le plus souvent à partir de coton bio ou de tencel, ils pratiquent le commerce équitable et sont attentifs à leur processus de production. Bref, ich liebe dich.

Où trouver Armedangels en France ? Sur plein de e-shops comme WeDressFair, Klow ou dans la section « Go For Good » des Galeries Lafayette.

2) La pionnière : People Tree

people tree commerce équitable

People Tree est une marque british de mode éco-responsable, active depuis plus de 25 ans. Ils sont très engagés dans le commerce équitable, en plus de proposer des modèles en coton biologique ou en Tencel.

Où trouver People Tree en France ? Sur WeDressFair ou sur Asos.

3) La masculine : Loom

mode éthique loom

Je parle souvent de Loom. J’adore la démarche de cette marque française qui produit de beaux basiques à des prix raisonnables (compte tenu de la qualité). Leurs vêtements sont conçus pour durer, pas pour être jetés la saison suivante : tee-shirt, chino, pull, maillot de bain, accessoires… Les modèles ont un petit côté intemporel qui me plaît bien.

Où trouver Loom ? Sur leur e-shop.

4) La streetwear (à la sauce suédoise) : Dedicated

dedicated vêtements éthiques

Les très jolis modèles de cette marque scandinave éco-responsable sont fabriqués à partir de bouteilles de plastique recyclées, de coton organique ou de lyocell. Les vêtements sont fabriqués en Chine ou en Inde (où 1/6e de la population travaille dans l’industrie textile), dans des conditions dignes.

Où trouver Dedicated en France ? Sur WeDressFair, Mae Sue, Klow et dans la section « Go For Good » des Galeries Lafayette.

5) Un peu plus cher mais ça vaut le coup

Les marques ci-dessous sont un peu plus chères mais restent accessibles, au moins pour un coup de cœur.

somewhere mode responsable

Créée en 1993, la marque Somewhere a toujours favorisé l’utilisation de fibres naturelles. Elle a renforcé son engagement ses dernières années. La marque s’adresse aux hommes comme aux femmes.

Pour payer moins cher, n’hésitez pas à consulter la rubrique Outlet : les collections précédentes sont à -30%.

Disponible aussi sur La Redoute.

la révolution textile marque éthique

La Révolution Textile est l’œuvre de Myriam, qui chaque saison concocte une capsule de quelques modèles. Oubliez toutes vos idées reçues sur le lin… Ses créations sont sublimes ! La production est 100 % européenne, totalement traçable, la transparence sur le prix est totale. Une belle aventure à soutenir !

Aussi sur Dressing Responsable.

Plus chères, mais bien connues pour leur engagement pour une mode éco-responsable, on peut citer les marques Ekyog et SKFK.

Plus de mode éthique ? Lire mon article : 12 e-shops de mode éco-responsable à connaître

Les marques « conventionnelles » qui font des progrès

Certaines marques ou certains distributeurs font des efforts sur une partie de leur collection, comme :

go for good galeries lafayette
L’initiative « Go For Good » des Galeries Lafayette : il s’agit de mettre en avant des vêtements plus éco-responsables, qui respectent au moins un engagement : environnemental,  social ou « made in France ». Ce n’est pas une révolution, mais ça donne de la visibilité à la mode responsable.
asos green room
Le e-shop Asos et sa sélection éco-friendly : certains sont en coton bio, d’autres issus du commerce équitable.
bonobo gamme instinct
Bonobo avec la gamme « Instinct » : ce n’est clairement pas la révolution, mais c’est un effort. La marque propose des vêtements intégrant 30% de fibres recyclées issues de vieux jeans (pour le coton) ou de bouteilles en plastique (pour le polyester). Certains modèles sont en coton bio.
aware vero moda
Vero Moda et sa collection « Aware » : la marque danoise fabrique quelques uns de ces vêtements à partir de fibres naturelles ou de fibres synthétiques recyclées (intégralement ou partiellement).

Pour autant, je ne crois pas que leurs conditions de fabrication soient exemplaires. (Si ces marques veulent me contredire qu’elles m’écrivent !) Idem pour H&M et la série « Conscious » de vêtements en coton bio. Julia Faure de chez Loom a d’ailleurs écrit un article qui ne mâche pas ses mots à ce sujet : « Pourquoi H&M se moque bien de nous ».

Beaucoup d’autres marques proposent ponctuellement des modèles intéressants, au moins au niveau des matières textiles (lyocell, coton bio) : Mango, Esprit, Monoprix, Only…

Tout savoir sur les vêtements éthiques

vêtements éthiques sur SloWeAre

Pour aller plus loin, le site SloWeAre est une mine d’informations sur la mode éco-responsable, à lire sans modération. Il propose notamment un annuaire de créateurs et de boutiques physiques ou en ligne qui œuvrent pour diminuer l’empreinte environnementale de nos vêtements.

J’espère que cet article vous aura donné envie de modérer vos pulsions shopping et de les orienter vers des vêtements éthiques et une mode plus éco-responsable. S’il vous a plu, je lui ferai peut-être un petit frère sur les accessoires et chaussures 😉 Tenez-moi au jus !

Certains liens contenus dans cet article sont des liens d’affiliation. Ils me permettent de rémunérer – un peu – les longues heures passées à alimenter et enrichir cet article. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la page dédiée. Merci pour votre soutien ❤️

Cet article sur les vêtements éthiques vous a plu ? Partagez-le sur Pinterest 😉 :

vêtements durables

❤ Partager cet article :
  • 999
    Partages
Anaelle
Blogueuse engagée. Écologie, société et autodérision.

34 Responses

  1. Anna dit :

    Bonjour!
    Merci pour l’article – ce n’est pas simple (et prend beaucoup de temps…) de trouver des vêtement compatibles avec une démarche éco-responsable en France.
    Pour la petite référence allemande de l’article: je vous conseille de jeter un oeil sur « Hessnatur » et « Waschbär » – des vêtement (pour tous les âges), accessoires, meubles et co.
    Je n’y achète généralement que dans la rubrique des soldes (et du coup ça reste abordable). Les articles sont de qualité, un vrai plus, parce qu’elles durent longtemps (mes chaussures ont 10 ans – j’ai juste changé les lacets une fois …).
    Merci pour le blog! Je continue à y faire un tour 😉

  2. Gregory dit :

    Bonjour, J’ai découvert que C&A avait une collection en coton bio. Après quelques recherches j’ai découvert cette page:
    https://www.c-and-a.com/fr/fr/corporate/qui-sommes-nous/developpement-durable/coton-bio/
    Où ils expliquent que leur coton bio serait normé entre autre GOTS sauf que sur leur site il n’y a aucune trace de cette certification. Avez vous déjà acheté des vêtements (enfants / bébés notamment) en coton bio et si oui y a t il bien la certification GOTS? Merci d’avance

    • Anaelle dit :

      Bonjour, je n’ai jamais acheté de vêtements à C&A, aussi je ne pourrais pas vraiment répondre. Ceci dit, à ce prix là et en l’absence de certification sur les conditions de fabrication, on peut raisonnablement supposer que les vêtements sont produits dans des conditions socialement très contestables…

  3. léa dit :

    Bonjour, j’ai eu un gros coup de cœur pour la veste en première page. Ça fait pas mal de temps que je recherche cette veste sur internet; impossible de trouver… Si vous auriez la référence, merci d’avance ! 🙂

  4. Audrey dit :

    Bonjour,
    Il y a aussi la marque twothirds dont le concept et l’histoire sont vraiment chouettes.
    https://twothirds.com
    De plus, le prix est très abordable.
    J’en suis vraiment ravie.

    Merci pour l’article.

  5. Camille dit :

    Bonjour, merci pour cet article bien nécessaire. Je souhaite faire profiter de mon expérience. Pour ma part je m’habille depuis plus de 8 ans chez Comptoir Biosud (sur le net) et j’en suis bien satisfaite. Ils proposent plusieurs marques à des prix vraiment correcte pour du bio. Belle continuation 🙂

  6. rebzani dit :

    Bonjour,

    je viens de découvrir votre site. j’ai une question , vous recommandez « la Redoute »
    au point « 5) Un peu plus cher mais ça vaut le coup »
    mais sont-ils étiques ????
    je vous remercie pour votre réponse.
    meilleures salutations
    myriam

    • Anaelle dit :

      Je ne recommande pas La Redoute mais Somewhere, une marque qui est aussi distribuée sur La Redoute. Ce groupe n’a pas d’engagement éthique particulier mais distribue un certain nombres d’alternatives écolo et de marques engagées qu’on ne trouve pas toujours ailleurs, et pas seulement côté vêtements. Comme souvent, c’est à chacun d’arbitrer entre différents critères et de savoir s’il a envie ou non de commander sur un tel site…

  7. Marina dit :

    Merci beaucoup pour l’article. J’ai juste un commentaire:
    C’est bien beau les pull recyclés Hopaal avec un joli calcul excitant a montrer (moins d’eau et moins de transport…). Mais les pull de base, ils viennent d’ou a votre avis? ont suivi quelle fabrication et quel transport? certainement les chiffres de la première colonne.. donc faux calcul. C’est bien, mais tant que TOUT le monde ne réalise pas qu’il faut changer sa façon de penser, les fast-fashion ne feront qu’alimenter l’eco-responsable, qui du coup ne l’est pas vraiment.
    Alors attention ! Il faut surtout penser consommation et en parler autour de vous. Je suis a 100% pour le recyclage mais il faut qu’il soit accompagné sinon on fait tout ça pour rien… ça serai dommage.

  8. Elodie dit :

    Bonjour et merci pour cet article! Justement le Papa Noël a eu la bonne idée de me glisser une petite enveloppe pour me refaire une garde-robe digne de ce nom…Je suis passée du 42 au 38 l’année dernière donc là je suis en mode sac permanent et les bretelles bon bah…Sympa mais pas non plus un must have de ouf quoi…Sauf que! Je suis dans une démarche de bien-être au naturel et j’avais un petit début d’ulcère à l’idée d’aller ravitailler ma penderie en pesticides. Alors merci beaucoup pour cet article, je m’en vais regarder tout ça! Des bises et au plaisir de te lire! Elodie

  9. coullange Nathalie dit :

    Bonjours Anaëlle
    Waouh super initiative bravo grâce à vous je peux être bien habillé
    Je vais chiné dans ces marque écolo
    Merci beaucoup

  10. Cédric Fontaine dit :

    Super article! merci pour les idées et les explications

  11. Cécile dit :

    Merci beaucoup pour cet article, c’est ultra complet, et il n’en faut pas plus parce que quand on connait aucune de ces marques, ca fait déjà beaucoup.
    J’ai arrêté de m’acheter des vêtements en attendant de trouver un site dont je sois sûre de sa fiabilité (en attendant de trouver la même chose à l’échelle locale).
    J’attends la suite pour les chaussures ! 🙂

  12. Sandrine dit :

    Il existe aussi d’autres marques suédoises , bien plus chères c’est vrai mais parfois pour un beau manteau pour une belle piéce…. Il s’agit de Velour, Filippa-K, Acne studios ou encore Hope et elles font bien sur quelques soldes ☺
    Merci en tout cas

  13. Kristelle dit :

    Bonjour !
    Merci beaucoup pour cet article. Ces derniers temps je culpabilisais beaucoup quand j’achetais dans les grandes enseignes bien polluantes et je me disais qu’il fallait vraiment que je me mette à consommer éthique pour les vêtements. Le problème c’est que je n’apprécie pas franchement d’acheter sur internet, j’ai besoin d’essayer sur moi pour savoir ce qui me va et il en va de même pour mon copain (très carré d’épaules et pour qui c’est un vrai casse-tête de trouver des t-shirts bien taillés) 🙂
    Je crois que SLOWEARE est la solution dont j’avais besoin <3

  14. Marianne dit :

    bonjour!
    Merci beaucoup pour cet article rédigé avec rigueur et plein d’humour!
    J’ai cliqué par hasard en cherchant des vêtements pour Bébés bio et éthiques. Mais je repars avec pleins de nouvelles enseignes pour moi!! (pouce en l’air)
    bonne continuation et belle journée à vous.

  15. marie dit :

    Super article ! Je ne connaissais pas certaines marques …
    Merci pour toutes ces recommandations

  16. Nathalie dit :

    @Caroline: merci pour cet ajout mais un critère important cité est « à des prix raisonnables »

  17. Lola dit :

    Dans les e-shops tu as aussi Dream Act (www.dreamactshop.eu), c’est un shop éthique certes pas que sur la mode mais qui a pas mal de marques, davantage même que we dress faire ou slow we are! je ne sais pas si tu connais ?

    Sinon je suis une vraie accro des fripes, ça a été mon premier pas vers la mode responsable pcq c’est facile, accessible et qu’on peut vraiment se faire plaisir sans culpabiliser #economiecirculaire

    J’ai aussi deux trois marques de créateurs fétiches souvent du made in France comme Janis & John à Paris, ou Arlette & Paulette

  18. Maryke dit :

    Hello! merci pour toutes ces références très intéressantes , je suis souvent a la recherche de vêtements bio et équitable et ce n’est pas toujours facile a trouver, pour compléter un peu ta liste je citerais aussi Gudrun Sjoden qui propose des vêtements en coton bio et aussi en lin,polyamide recyclé, jersey de lyocell, ect. Belle journée a toi!

  19. Flora dit :

    La marque PATAGONIA est également assez engagée pour la défense de environnement. Celle-ci a notamment financé un documentaire sur les dégâts sur les rivières sauvages causés par les barrages hydroélectriques.

  20. Natteka dit :

    Bonjour Anaelle
    Article super intéressant !
    C’est dommage de ne pas avoir parlé du veganisme, pas pour rentrer dans le débat alimentaire, mais au moins d’un point de vue écologique, l’élevage est la plus grande cause de pollution. Alors bien sûr, si on utilise juste du coton, des fibres Lyocell Tencel ou du polyester, c’est vegan. C’est toujours bien d’en parler.
    Nous sommes une jeune marque, également située près de Bordeaux et ces questions nous passionnent. On lance des vêtements avec des fibres Lyocell Tencel justement et avec un procédé d’upcycling (du recyclage haut de gamme), et c’est aussi quelque chose qui peut être évoqué.
    De la même façon, le coton, même bio, consomme beaucoup trop d’eau pour qu’on le considère comme écologique. Donc nous, on fait le choix de ne pas en utiliser. On lui préfère les fibres Lyocell Tencel.
    On est toujours prêt à parler d’écologie et de vetement ethique.

  21. Sandy dit :

    Hey merci pour cet article à la fois plein d’humour et très clair pour me mener sur la voie d’un dressing plus responsable !

  22. Patricia Biasetti dit :

    Coucou anaelle et merci pour cet article qui m’oriente un peu dans le début de mes recherches pour u’ dressing responsable et éthique. Je cherche également des vêtements avec une traçabilité sur les teintures employées. Si tu as des infos…
    Merci encore
    Cordialement
    Patricia

  23. Laure dit :

    Merci pour cet article très complet et utile ! Je serais effectivement preneuse d’avoir la même chose pour les chaussures, le casse-tête étant difficile à résoudre lorsque l’on souhaite faire attention à ce qu’on achète…

    En tout cas ton blog est super, très bonne continuation pour la suite ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *